Archives par mot-clé : pdc

«Dominique de Buman, un Suisse»

Le Regard Libre N° 50 – Jérémie Bongiovanni

Le Professeur Gilbert Casasus publie un mélange en l’honneur de Dominique de Buman aux Editions Slatkine. Des contributions de divers auteurs, ayant partagé un moment de la vie politique du conseiller national. Il s’agit avant tout d’un éloge de l’homme et du politicien démocrate-chrétien fribourgeois. Des sujets relatifs à la politique suisse et chers à Monsieur de Buman y sont également traités dans de courts essais.

Lire l’article
Publicités

Quid des élections fédérales ?

Le Regard Libre N° 11 – Sébastien Oreiller

Le 18 octobre est passé, le deuxième tour pour le Conseil aux Etats se fait attendre. Pourtant, la scène politique suisse est déjà définie : la droite sort gagnante, l’UDC surtout, le PLR ensuite. Tout le monde connaît le scénario de la prochaine législature : alliance entre les deux partis, majorité au Parlement, un conseiller fédéral en plus pour le premier parti de Suisse, indépendamment de la position, volatile, du PDC.

Continuer la lecture de Quid des élections fédérales ?

L’avenir du radicalisme et du libéralisme

Le Regard Libre N° 9 – Jonas Follonier

C’est en 2009 que fusionnèrent officiellement le Parti radical démocratique et le Parti libéral suisse. Les deux mouvements furent d’avis de rassembler leurs forces pour contrer leur baisse progressive d’électorat. Si une telle stratégie s’avère sensée dans le domaine de la politique politicienne, celle qui veut obtenir des résultats, qu’en est-il de ces deux courants de pensée d’un point de vue plus idéologique, dans le domaine absolu, cette fois, de la philosophie politique ? Libéralisme et radicalisme, quèsaco ? Continuer la lecture de L’avenir du radicalisme et du libéralisme

« Affaire privée », une drôle d’affaire…

Le Regard Libre N° 1 – Jonas Follonier

Le 9 février prochain, le peuple suisse devra se prononcer sur un sujet sensible : l’avortement. Si l’initiative lancée par des milieux religieux conservateurs – notamment le parti évangélique et certains membres du PDC – ne vise pas à le rendre illégal, elle a néanmoins pour but que l’avortement, qu’il soit un choix ou une nécessité médicale, ne soit plus remboursé par l’assurance-maladie. Leur principal argument : il est scandaleux que des personnes contribuent contre leur conscience au financement d’avortements par le biais de l’assurance obligatoire.

Or, n’est-ce pas le principe même du bien commun, de la participation à la société, que de cofinancer des actes, ici médicaux, dont certains sont effectués contre notre volonté ? Si l’on va jusqu’au bout de cette optique adverse, alors pourquoi financer l’hospitalisation d’un homme qui s’est blessé dans un accident dû à sa coupable inattention ? Pourquoi contribuer au traitement de la cirrhose d’un alcoolique ? Continuer la lecture de « Affaire privée », une drôle d’affaire…