Archives par mot-clé : peuple

Le phantasme des votations

Les Lundis de l’actualité – Clément Guntern

Le dimanche 4 novembre et le lundi 5 novembre 2018 ont été chacun à leur échelle deux révélateurs de ce que représente une consultation populaire, ou une votation comme on l’appelle en Suisse. Dimanche, les habitants de l’archipel de Nouvelle-Calédonie ont dû se prononcer sur leur indépendance vis-à-vis de la France, tandis qu’en Suisse, ce lundi matin, la justice du canton de Berne a invalidé la décision populaire sur l’appartenance cantonale de la ville de Moutier, votée il y a un an. Ces deux exemples récents illustrent une certaine contradiction entre les mérites que l’on donne à ce type d’exercice démocratique et les effets que l’on peut raisonnablement attendre d’eux en termes de résolution des conflits.

Continuer la lecture de Le phantasme des votations

Nicaragua: la «révolution socialiste» impopulaire

Les lundis de l’actualité – Diego Taboada

Depuis quelques mois maintenant, le Nicaragua est sous les feux des projecteurs en raison des manifestations populaires contre la dictature de Daniel Ortega et sa femme, Rosario Murillo – qui s’est progressivement hissée à la vice-présidence du gouvernement. Ces mouvements ont permis de mettre en lumière les agissements d’un régime autoritaire qui n’hésite pas à réprimer violemment toute tentative de contestation : près de trois cents morts sont à déplorer malgré les appels à la paix – cyniques – du président.

Continuer la lecture de Nicaragua: la «révolution socialiste» impopulaire

Qu’est-ce que le populisme ?

Le Regard Libre N° 39 – Diego Taboada

Le populisme est devenu l’un des thèmes de prédilection des médias et des analystes occidentaux. Mais à quoi reconnaît-on le populisme ? C’est ce qu’analyse Jan-Werner Müller, politologue allemand et professeur à l’université de Princeton aux Etats-Unis dans son récent ouvrage Qu’est-ce que le populisme ? (Ed. Premier Parallèle, 2016) qui donne certaines clefs pour comprendre le phénomène.

Continuer la lecture de Qu’est-ce que le populisme ?

Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Le Regard Libre N° 38 – Clément Guntern

L’avancée en Europe des partis d’« extrême droite » que l’on a pu observer récemment en Hongrie fait peur à beaucoup d’observateurs. Au lieu de stigmatiser ces votants, ne serait-il pas justement temps de traiter sérieusement leurs revendications ?

Continuer la lecture de Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Tourisme électoral, oui, et alors ?

Les lundis de l’actualité – Nicolas Jutzet

Dévoilée par le Tages Anzeiger, la polémique n’est pas prête de se dégonfler. Traitant Moutier de République bananière  terme péjoratif qui sous-entend qu’une ploutocratie règne sur un Etat clientéliste et peu transparent le journal alémanique est encore une fois au cœur de l’actualité. Après « l’affaire Broulis » et la pseudo-controverse Isabelle Moret, voilà un nouvel article au potentiel intéressant. C’est que la question est sujette à émotions. Continuer la lecture de Tourisme électoral, oui, et alors ?

Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Le Regard Libre N° 34 – Clément Guntern

Les événements de ces derniers mois en Espagne et plus particulièrement en Catalogne ont remis sur le devant de la scène un principe du droit international public forgé au siècle passé que les indépendantistes catalans souhaitent appliquer chez eux : celui des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Autour de la question catalane gravitent des principes qu’il faut manier avec une grande prudence, tant ils se trouvent au cœur de la structure internationale actuelle si douloureusement mise en place après des siècles de guerres. Ces principes régissent deux entités particulières qui souvent se sont opposées et combattues mais qu’il fallut, de quelque manière que ce fut, faire coïncider du mieux possible. Il s’agit de l’Etat et du peuple.

Pour révéler l’extrême difficulté à créer des Etats sur des peuples, la seule pensée des époques antérieures et des maints exemples que l’Histoire a pu nous offrir en matière de guerres civiles, de décolonisation, de libération suffit. Les millions d’êtres humains sacrifiés pour permettre la plus grande adéquation possible entre Etats et peuples ont convaincu qu’il ne fallait plus étudier cette question si particulière dans la champ de la sociologie ou de l’histoire mais dans celui du droit. Continuer la lecture de Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes