Archives par mot-clé : univers

«La Planète des singes», une histoire racontée par sa musique et ses bruits angoissants

Les mercredis du cinéma – Edition spéciale: La coronarétrospective du cinéma d’anticipation – Loris S. Musumeci

La Planète des singes est devenu une véritable planète. Autour de laquelle gravitent différentes productions cinématographiques en plusieurs séries, des bandes dessinées, des études, des commentaires, en somme toute une littérature, une culture. Mais tout est parti du roman à succès de Pierre Boulle, sorti en 1963. Dès lors, Hollywood s’est emparé de l’histoire en l’adaptant tout d’abord librement, mais sobrement. Pour l’exploiter ensuite toujours plus, en lui donnant des suites et des origines. Et ce, grâce au triomphe dans les salles du premier film de la saga. La Planète des singes (1968) réalisé par Franklin Schaffner.

Lire la rétrospective

«Ralph 2.0»: c’est parti les enfants, on va dans l’Internet!

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Les jeux d’arcade ont fait leur temps. L’Internet est arrivé, tel un univers dont «on ne sait jamais où il commence ni quand il finit.» Ralph est néanmoins satisfait dans sa vie de personnage de jeu. La journée, il fait son travail en se mettant à disposition des joueurs, et le soir il se repose, sirotant une bonne bière. Jamais seul! Sa meilleure amie, Vanellope, passe tout son temps à rire et à s’amuser avec son gros copain quand elle ne travaille pas. Elle vient d’un autre jeu: la course de voitures. 

Lire la suite de l’article

« Avengers : Infinity War », un blockbuster qui mise sur l’humour

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« La balance de l’univers penche vers l’équilibre. »

Thanos est le méchant. Il veut la puissance suprême ; il a un but. Ce monstre traverse l’univers pour rassembler sur le mythique Gant de l’Infini les six Pierres d’Infinité : celles du Pouvoir, de l’Espace, de la Réalité, de l’Ame, du Temps et de l’Esprit. Par tous ces attributs, Thanos deviendra assurément un dieu, et même le plus fort. Fins égoïstes ? Non. Le dit méchant est mû d’une grande compassion vis-à-vis de la pauvreté dans le monde.

Continuer la lecture de « Avengers : Infinity War », un blockbuster qui mise sur l’humour