Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » «A la dérive»: la reconstitution tanguante d’un drame nautique

«A la dérive»: la reconstitution tanguante d’un drame nautique

par Le Regard Libre
0 commentaire

Les mercredis du cinéma – A. B.

Le film s’ouvre sur la scène qui fait office de turning point de l’intrigue: celle du réveil de Tami Oldham au milieu des décombres jonchant le fond, désormais noyé, du luxueux voilier qu’elle et son fiancé ont accepté de convoyer de Tahiti à San Diego. Son fiancé, dans un premier temps, semble avoir disparu.

En dehors du halo blanc que forme la voile autour du bateau amputé de ses deux mats et de ses installations électriques, l’immensité calme d’un océan aux reflets d'acier. C’est ainsi d’une manière plutôt convenue que le réalisateur Baltasar Kormákur choisit d’entamer la restitution de l’histoire du drame maritime qui, en 1983, vit un jeune couple de navigateur, Tami Oldham et Richard Sharp, affronter en plein pacifique une tempête d’une violence impitoyable.

Le synopsis ne manque pas de s’apparenter à celui des classiques du genre: après une rencontr

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl