Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Adam Smith, entre égoïsme et altruisme

Adam Smith, entre égoïsme et altruisme7 minutes de lecture

par Daniel Schulthess
0 commentaire
adam smith

Le Regard Libre N° 82 – Daniel Schulthess

Série «Les préjugés à l’égard des philosophes», épisode #7

Chaque mois, Le Regard Libre vous propose la présentation d’un philosophe dont la pensée s’avère différente, voire à l’opposé, de certains clichés circulant à son sujet. Dans cet article, l’historien de la philosophie Daniel Schulthess explique en quoi la fameuse conception de la «main invisible» d’Adam Smith en fait l’un des pères des sciences économiques et de la réflexion libérale. Mais notre rédacteur invité montre aussi que Smith, dans son œuvre, propose une autre vision de l’être humain et de la société que les actuels tenants du «néo-libéralisme», tel que défini dans cet exposé.

Le philosophe écossais Adam Smith (1723-1790) se voit souvent attribuer la thèse suivante: la poursuite rationnelle de leur intérêt égoïste par des individu

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

Notre sélection

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl