jo melbourne 1956 stephen abrahamffi

En 1956, le boycott dans le sport était un acte décomplexé

ARTICLE LONG FORMAT, Yves Di Cristino | Entre la Chine en février et le Qatar en novembre, le monde du sport n’aura sans doute jamais été autant confronté à des tentatives timides de boycott d’événements majeurs depuis plus de six décennies. Les Etats-Unis avaient bien fait l’impasse sur les Jeux olympiques de 1980 à Moscou en pleine guerre froide, mais peu rappellent l’année 1956, si particulière à tous égards. Et cela nous concerne aussi, en tant que Suisses, car la Confédération avait, comme sept autres nations, fièrement décidé de boycotter les JO de Melbourne. Les raisons, quant à elles, vont dans tous les sens.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)