Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Quelques nouveaux arguments contre l’écriture inclusive

Quelques nouveaux arguments contre l’écriture inclusive

par Danilo Heyer
0 commentaire
écriture inclusive © Wikimedia CC 4.0

Le Regard Libre N° 58 - Danilo Heyers

Dans le courrier des lecteurs du numéro précédent, Mlle Febe Tognina a développé une réponse à un article à charge contre l’écriture inclusive que j’avais écrit il y a quelque temps. Je serais ravi d’honorer la devise du Regard Libre – «Pour la culture et le débat d’idées» – en défendant ci-dessous ma position.

Mlle Tognina nous a offert un argumentaire que l’on a par ailleurs déjà pu croiser dans différentes brochures universitaires. Face à mon argument esthétique, il a été avancé que l’œil et la main s’acclimataient fort bien de voir et d’écrire tous ces petits points («étudiant.e.s», voire «étudiant.e.x.s.»), ces formules redondantes («étudiantes et étudiants») et recherchées (le corps estudiantin); bref, que toute gêne finissait par disparaître et qu’il n’y avait qu’à faire preuve d’un peu d’effort.

S

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl