Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » La rentrée littéraire: à flots et à mots

La rentrée littéraire: à flots et à mots2 minutes de lecture

par Quentin Perissinotto
0 commentaire
La rentrée littéraire 2019 comptait quelque 525 romans

Alors que l’été s’est fait plus caniculaire que jamais, le mois d’août a pris des airs apocalyptiques: un impitoyable tsunami a déferlé sur l’entier du monde francophone, engloutissant tout sur son passage. Etalages des librairies, colonnes des journaux, émissions de télévision, publicité à la radio, tout est submergé par la voracité de cette étrange vague. Les journalistes s’affolent, les livreurs angoissent et les curieux sont pris à la gorge; le raz-de-marée n’épargne personne. Un typhon saisonnier aussi plus connu sous un autre nom: la rentrée littéraire.

Comme les branches des affluents du Nil, ses ramifications ne cessent de s’étendre et de se diviser, donnant naissance à d’innombrables bourgeons qui éclosent tous à la fin de l’été. Car ils s’entassent par centaines, les romans de la rentrée! Et si cette année on annonce une baisse niveau parutions, ce ne sont quand même pas moins de 490 nouveaux romans qui sont publiés rien qu’entre fin août et début septembre. Evidemment c’est beaucoup, c’est trop. Mais il n’en demeure pas moins que pendant plusieurs mois, la littérature phagocyte toute l’attention. Alors, cette fin du monde a des airs plus doux.

Ecrire à l’auteur: quentin.perissinotto@leregardlibre.com

Crédit photo: © Quentin Perissinotto pour Le Regard Libre

Vous venez de lire une brève tiré de notre édition papier (Le Regard Libre N°89).

NEWSLETTER DU REGARD LIBRE

Recevez nos articles chaque dimanche.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Contact

© 2022 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl