Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Bernard Léchot: «La réalisation d’un album débute quand on la croit terminée»
Musique

Interview

Bernard Léchot: «La réalisation d’un album débute quand on la croit terminée»14 minutes de lecture

par Jonas Follonier
0 commentaire
Bernard Léchot © Indra Crittin pour Le Regard Libre_vcentre

Bernard Léchot compte plusieurs vies à son actif. Community manager à l’Université de Neuchâtel, ancien journaliste à Radio Suisse internationale puis swissinfo et ex-membre de divers groupes romands, dont le duo Léchot-Pillard, il conjugue ses passions du verbe et de la voix en sortant des albums solos, en réalisant de la voix off pour de multiples projets ou encore en faisant de la production musicale. On n’en rencontre pas beaucoup, des gars comme ça au sein des couloirs académiques et institutionnels. Parmi les artistes qu’il produit, une compte en particulier: Jikaëlle, une jeune Française qui s’apprête à sortir son troisième album. Installé à Neuchâtel, il accompagne Jikaëlle à la guitare sur les chemins de France – et notamment à Paris, ville de cœur pour l’homme à l’honneur dans cette édition. En ce début d’année, Bernard Léchot présente Impasse du bonheur, un album vrai, un album pro, un album touchant, dont Le Re

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl