Archives par mot-clé : rock

JAK’S, un groupe de… indie garage power pop

Article inédit – Jonas Follonier

Rappelez-vous. Rappelez-vous cette époque ou ces histoires que vous ont racontées vos parents, oncles ou tantes. Ces années septante, puis ces années deux mille, où survenaient, telles des générations spontanées, des créations par centaines de groupes de garage rock. Depuis, du moins dans nos contrées helvétiques, ce style est quelque peu tombé en désuétude. Même si beaucoup de locaux continuent à créer du rock dans leurs garages, la mode voudrait que l’on intéresse davantage aux bières artisanales qu’on y brasse.

Lire la suite de l’article
Publicités

Avec «Comment est ta peine?», Biolay tutoie les anges

Article inédit – Jonas Follonier

«Comment est ta peine? La mienne s’en vient, s’en va.» Benjamin Biolay n’a sans doute jamais été aussi touchant. Volver, Palermo Hollywood, … tout ça, c’était déjà de haute facture, qu’on s’entende. Mais il semblerait bien que Benjamin se soit encore bonifié au prix d’un énième émoi. Comment est ta peine? ouvre, deux mois avant, le neuvième album de l’auteur-compositeur-interprète, Grand Prix, dont la sortie est prévue le 26 juin. Et même si les autres titres devaient moins plaire que cette chanson d’ouverture, ce qui est peu probable, il deviendrait quand même un incontournable de l’artiste français. Car cette chanson est sensationnelle tant sur la fond que sur la forme et justifie à elle seule un petit article.

Lire la suite de l’article

La country dans le répertoire de Johnny Hallyday

Article inédit – Jonas Follonier

Très peu connue et reconnue dans son œuvre, la country tapisse en toile de fond le répertoire de Johnny Hallyday. Il vaut la peine, pour qui souhaite faire de belles découvertes, de se plonger dans cette facette-là du rockeur. La country, il l’a toujours habitée, et il est bien possible que l’univers artistique de Johnny puisse se comprendre à l’aune de ce genre musical.

Lire la rétrospective

Ce fut chaud aux Docks avec Stereophonics

Article inédit – Jonas Follonier

Le dimanche 9 février dernier, le groupe de rock gallois Stereophonics est venu fouler les planches des Docks, à Lausanne. Peut-être qu’ils ne l’ont jamais su, mais nous si. Il ressort de cette soirée hivernale un souvenir de grosse chaleur, due à une particularité architecturale. Récit.

Lire l’article

Bernard Léchot: «La réalisation d’un album débute quand on la croit terminée»

L'artiste neuchâtelois sort «Impasse du bonheur»

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

À Paléo, Hubert-Félix Thiéfaine a fêté dignement son anniversaire musical

Paléo Festival 2019 – Jonas Follonier

Sous les Arches de Paléo, l’inégalable Hubert-Félix Thiéfaine a assuré un spectacle digne de ses quarante ans de carrière. Admiration totale de la part des fans comme des nouveaux. Au-delà de l’homme et de l’œuvre, une prestation hic et nunc comptant sur des musiciens époustouflants et une belle tracklist.

Lire l’article

On aime The Cure même s’ils sont laids et qu’ils ne nous sourient pas

Paléo Festival 2019 – Jonas Follonier

Le mythique groupe The Cure s’est produit ce jeudi 25 juillet 2019 sur la grande scène du Paléo. Le public retiendra trois choses de ce concert de deux heures: leur musique, voix inclue, est toujours au top; ils n’aiment pas beaucoup communiquer avec le public; qu’est-ce qu’ils sont laids.

Lire l’article

Les Trois Accords: «Le but n’est pas de faire rire les gens, nous cherchons surtout l’originalité» 

Paléo Festival 2019 – Lauriane Pipoz

Les Trois Accords, c’est un groupe québécois hors du commun. Formé de quatre musiciens, ce groupe de rock aux paroles délurées a le don d’offrir des albums, mais aussi des shows, qui respirent le fun et la bonne humeur. Avant leur concert au Paléo festival de Nyon, deux de leurs musiciens, Charles Dubreuil et Pierre-Luc Boisvert, ont répondu à quelques-unes de nos questions au sujet de leurs compositions originales et de leurs choix musicaux.

Cette rencontre a été l’occasion pour eux de nous signifier leur volonté de mettre à l’honneur l’humour et l’autodérision, mais aussi de souligner le fait que leurs compositions n’étaient pas réalisées «que» pour faire rire. Il s’agit avant tout de faire de la musique, une musique qui leur plaît – le rock –et leur ressemble, puisque leur but premier est de prendre du plaisir. Comme l’exprime leur dernier album, Beaucoup de plaisir (2018), et surtout comme l’a bien montré leur live du 25 juillet: sautant et s’amusant, le groupe n’a rien perdu de la superbe de ses débuts. Rencontre avec des musiciens qui aiment les spectacles, tourner et sont fiers de ce qu’ils font.

Lire l’entretien

Billie Bird: «Je veux relever le défi de ne pas me cacher derrière les mots»

Paléo Festival 2019 – Jonas Follonier

En ouverture de la première soirée du Paléo sur la scène du Club Tent, la folkeuse lausannoise Billie Bird s’est imposée en drôle d’oiseau fort prometteur. Rencontre dans l’ombre chaleureuse de deux parasols, après son concert sous le chapiteau. Pour mieux la connaître et mieux l’écouter.

Lire l’entretien

Leto, la nostalgie de l’été musical soviétique

Le Regard Libre N° 47 – Ivan Garcia

Leningrad, début des années quatre-vingt, la jeunesse s’enflamme au rythme d’une musique nouvelle, le rock‘n’roll. Ce film entraîne son public dans le quotidien du jeune Viktor Tsoï, future icône du rock soviétique, et sa relation avec Mike Naumenko et sa femme Natalia.

Lire l’article