Archives par mot-clé : ironie

Boré-Abimi, un couple à l’écriture déjantée

Direction l'underground lausannois, mais pas que...

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«Le potentiel érotique de ma femme», pleinement burlesque

Les bouquins du  mardi – Edition spéciale «Les coronarétrospectives de la littérature» – Lauriane Pipoz

Le potentiel érotique de ma femme est le premier livre à succès de David Fœnkinos. Sorti en 2004, il fera connaître son auteur grâce à un ton impertinent et un humour burlesque, apposés sur des thèmes plutôt sérieux. Au fil d’une centaine de pages, on découvre la névrose, la baisse du désir et l’infidélité sous un nouveau jour. Récit d’une plongée dans un monde absurde.

Lire la critique

Opinion et réflexion

Le Regard Libre N° 60 – Jonas Follonier

Si renaissance de la presse il y aura, une partie de cette renaissance se fera par la presse de réflexion. Le journalisme de réflexion, tel que nous l’expérimentons dans ces colonnes, offre des perspectives démocratiques. Surtout à une époque comme la nôtre, où la consommation d’informations sans regard critique peut être extrêmement dangereuse. Oublions l’étiquette de «journalisme d’opinion». En définitive, toute phrase est l’expression d’une opinion, qu’elle soit précédée ou non d’un «je suis d’avis que». Simplement, une assertion sera vraie si un fait empirique la vérifie.

Lire la suite de l’éditorial

«L’ordre des choses» aurait pu donner un Houellebecq

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Félix, un journaliste et écrivain médiocre, vient d’emménager avec sa compagne, Béatrice Bréguet, alias Bambi, dans leur tout nouvel appartement parisien. Alors que notre protagoniste pense enfin avoir trouvé le cadre idyllique pour relancer son activité artistique, Bambi voit naître des envies de maternité… Face à si déraisonnable demande, le pauvre Félix fera tout son possible pour échapper à «l’ordre des choses».

Lire la critique

« Wonder Wheel » : Hollywood Ending ?

Les mercredis du cinéma – Thierry Fivaz

Alors que son quarante-septième long-métrage arrive dans les salles de France et de Suisse romande, Woody Allen (82 ans) est dans la tourmente. Les faits étaient pourtant bien connus et ne datent pas d’hier. Depuis vingt-cinq ans, à chaque présentation d’un nouveau film, les casseroles du réalisateur d’Annie Hall s’animent, retentissent, puis se taisent. Si jusqu’à présent M. Allen et son proche entourage avaient réussi à contenir l’incendie, le traumatisme encore douloureux de « l’affaire Weinstein » (une affaire mise au jour par Ronan Farrow qui n’est autre que le fils du réalisateur new-yorkais) risque fort bien, en guise de réaction, de précipiter la fin de la carrière du plus prolifique réalisateur de tous les temps. Continuer la lecture de « Wonder Wheel » : Hollywood Ending ?