Archives par mot-clé : pixar

«En avant», les yeux tournés vers le passé

Les mercredis du cinéma – Kelly Lambiel

Depuis Toy Story en 1995, chaque sortie Pixar est un véritable événement. Il suffit de citer quelques titres parmi les plus populaires comme l’hilarant Monstre & Cie, le touchant Coco ou le visuellement impressionnant Les Indestructibles 2 pour se dire que dans ces studios, il y a de véritables magiciens. Mais dans En avant, dernier né de la franchise à la lampe Luxo, à mi-chemin entre heroic fantasy et conte de fées, la magie opère-t-elle vraiment?

Lire la critique

«Ralph 2.0»: c’est parti les enfants, on va dans l’Internet!

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Les jeux d’arcade ont fait leur temps. L’Internet est arrivé, tel un univers dont «on ne sait jamais où il commence ni quand il finit.» Ralph est néanmoins satisfait dans sa vie de personnage de jeu. La journée, il fait son travail en se mettant à disposition des joueurs, et le soir il se repose, sirotant une bonne bière. Jamais seul! Sa meilleure amie, Vanellope, passe tout son temps à rire et à s’amuser avec son gros copain quand elle ne travaille pas. Elle vient d’un autre jeu: la course de voitures. 

Lire la suite de l’article

«Hôtel Transylvanie 3»: vous allez «zinguer»!

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Dans ce troisième volet de la saga de vampires et autres monstres – et nous ne parlons pas de Twilight – le décor change. Nous retrouvons Dracula et sa bande d’amis célèbres tels que le monstre de Frankenstein, l’homme invisible, la momie et le loup-garou prêts à affronter de nouvelles aventures.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

« Coco », une touchante ode à la famille

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de ce garçon ? »

Miguel Rivera est un enfant de la petite ville mexicaine Santa Cecilia. Il en porte en lui un fort sentiment familial. A l’approche de l’incontournable Dia de los Muertos – la Fête des Morts – tout a été préparé pour réserver aux ancêtres Rivera un bon retour annuel, par des offrandes et l’exposition de la photographie de chacun de ses membres défunts sur l’autel de la maison.

Seule une figure ne trône pas en effigie : celle du père de Mama Coco, l’arrière-arrière-grand-mère et confidente de Miguel. Le mystérieux personnage aurait abandonné sa famille pour suivre son destin : la musique. Considéré comme maudit, la musique elle-même a été complètement bannie et haïe par la famille. Et pourtant, le jeune garçon ne rêve que de devenir musicien. Secrètement.

Continuer la lecture de « Coco », une touchante ode à la famille