Archives par mot-clé : ps

Mohamed Hamdaoui: «Il faut donner la possibilité aux enseignants de libérer leur parole»

ENTRETIEN LONG FORMAT, Jonas Follonier | C'est l’un des politiciens suisses à être le plus sur le front du combat contre l’islamisme. Même s’il n’aime pas ce mot, «combat» (il lui préfère celui de «cause»), Mohamed Hamdaoui en a fait l’un de ses thèmes prioritaires, se profilant dans ce débat comme un acteur très investi, quitte à verser dans l’émotion. Son parcours y est sans doute pour quelque chose: né dans le Hoggar, ce Touareg a aimé une femme qui dans les années quatre-vingt s’est fait enlever par des islamistes algériens parce qu’elle refusait de porter le voile. Ces semeurs de terreur l’ont décapitée. Le meurtre en France du professeur Samuel Paty par un musulman radicalisé utilisant le même mode opératoire l’a bouleversé. Entretien avec un ancien socialiste devenu PDC, qui ne considère pas la Suisse à l’abri de l’islam politique.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Ce que révèle le nouveau Conseil national

Les lundis de l’actualité – Jérémie Bongiovanni

La période qui a précédé les élections fédérales n’aura pas offert un débat de fond. L’écologisme aura été omniprésent, évinçant les questions d’Europe, de prévoyance vieillesse ou d’assurance maladie. Au contraire de la campagne en amont, les résultats, eux, sont très intéressants: la gauche ne représente pas les ouvriers qu’elle veut défendre et la fracture entre ville et campagne est consommée.

Lire la suite de l’article

Une triple taxation des mêmes montants

Regard sur l’actualité – Jonas Follonier

Le 15 juin de l’année dernière, le peuple suisse avait nettement refusé l’initiative de la gauche qui proposait d’imposer fortement les successions. Le Parti libéral-radical neuchâtelois avait alors directement inscrit dans son programme de législature un projet de loi visant à supprimer l’impôt sur les successions en ligne directe.

Chose promise, chose faite ! Ce vendredi 20 mai, le PLRN a déposé son projet de loi auprès du secrétariat du Grand Conseil. Déjà, la gauche s’insurge des recettes que ferait perdre un tel changement : environ 6,5 millions de francs que l’Etat neuchâtelois ne toucherait plus. Cette façon de voir n’est pas assez fine. Continuer la lecture de Une triple taxation des mêmes montants