Archives par mot-clé : puissance

Macron et l’Europe de la puissance

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Le 7 février dernier, Emmanuel Macron a prononcé un discours devant l’Ecole de guerre à Paris au sujet de la stratégie de défense et de dissuasion nucléaire française; passage obligé pour les présidents de la Ve République, durant lequel ils exposent leur vision stratégique. Un sujet peut-être un peu suranné à première vue, en ce qu’il a pour objet une technologie tant décriée: l’arme nucléaire. Cependant, cette prise de position s’inscrit dans un mouvement bien plus large qui commence enfin à émerger à travers l’Europe, en grande partie à l’initiative de la France d’ailleurs.

Lire la suite de la chronique
Publicités

La Chine, première puissance mondiale

Le Regard Libre N° 31 – Clément Guntern

Depuis une dizaine d’années, la croissance chinoise ininterrompue a fait émerger le pays sur la scène internationale. A tel point que la Chine a dépassé partiellement les États-Unis. Ce changement dans le rang des puissances va-t-il avoir des conséquences ?

La transition de pouvoir décrit un phénomène récurrent dans l’Histoire : la puissance d’un pays augmente, ce qui fait accroître ses prétentions territoriales, militaires et économiques. Face à cette menace montante, le pays le plus puissant se sentira menacé et entrera en conflit avec son rival. La description de ce mécanisme date de l’Antiquité, notamment de Thucydide dans La Guerre du Péloponnèse affirmant que la puissance montante d’Athènes devait s’opposer à celle bien établie de Sparte dans une guerre. Ainsi, au terme de la guerre, soit la puissance montante est remise dans son rôle de seconde puissance, soit elle prend à son tour le rôle d’hégémon.

L’autre exemple classique de cette théorie est l’Empire allemand fraîchement réunifié par Bismarck. Celui-ci montait et s’opposait de plus en plus à la puissance britannique par une grande croissance économique et militaire ainsi que de plus en plus de revendications territoriales. La tension en Europe a dû être résolue par la Première Guerre mondiale. Cette conception a été reprise par le mouvement réaliste dans les relations internationales, qui n’explique les interactions étatiques que par des rapports de pouvoir. Continuer la lecture de La Chine, première puissance mondiale