Archives du mot-clé terrorisme

Charlottesville : et si Donald Trump avait raison ?

Regard sur l’actualité – Jonas Follonier

Le 12 août dernier, en Virginie, une femme de 32 ans est décédée après avoir été renversée par une voiture fonçant volontairement dans la foule de manifestants anti-racistes parmi lesquels elle se trouvait. Ce groupe était venu montrer son opposition au rassemblement de plusieurs organismes de la droite dure américaine, dont les néonazis, les suprématistes blancs et le Ku Klux Klan.

Ces derniers s’étaient donné rendez-vous pour manifester contre le projet de démontage d’une statue à Charlottesville : celle d’un général sudiste défendant l’esclavage de la Guerre de Sécession. Que l’on soutienne ou pas la présence d’une telle statue, l’action de ces groupuscules n’avait rien d’illégal, pas même le port de leurs armes, permis en Virginie. Ce qu’il y a d’inacceptable, c’est leur violence, qui a mené à la mort de cette femme.

Une réaction trumpienne qui scandalise

Lire la suite Charlottesville : et si Donald Trump avait raison ?

Le djihad au féminin – Rencontre avec Noémie Merlant

Le Regard Libre N° 26 – Loris S. Musumeci

Noémie Merlant est une jeune actrice française. Révélation au théâtre, elle se plaît également à pratiquer l’art de la chanson. Sa carrière n’est qu’à l’aube du succès. Après avoir joué dans les films L’Orpheline avec en plus un bras en moins et Les Héritiers, elle a été nommée dans la catégorie du Meilleur espoir féminin aux Césars de cette année, pour Le ciel attendra. Ce film raconte, sous la plume de Marie-Castille Mention-Schaar, l’histoire de Sonia (Noémie Merlant) et Mélanie (Naomi Amarger). Deux jeunes filles normales, que rien ne semble rassembler, si ce n’est un malheureux embrigadement pour le djihad. Dans une France meurtrie par la montée de l’islamisme.

Loris S. Musumeci : Qu’est-ce qui vous a poussée à jouer dans Le ciel attendra ?

Noémie Merlant : J’ai voulu prendre part à ce film pour plusieurs raisons. J’avais d’ailleurs déjà travaillé avec Marie-Castille pour Les Héritiers, ce qui m’avait énormément plu, autant sous le rapport artistique qu’humain. Cette femme traite en effet d’actualité, de jeunesse, d’espoir ; toujours avec profondeur. Lorsqu’elle m’a contactée pour Le ciel attendra, je me suis donc empressée de lire le scénario, et là j’ai pris conscience de l’ampleur du thème. Il était devenu, pour moi, simplement nécessaire d’en parler. Autrement que dans les médias. Qui avait déjà entendu parler d’un djihad féminin ? Sans doute très peu de monde. Aussi, l’avantage d’un support artistique pour traiter la grave question, c’est de toucher ces jeunes dans leur vie émotionnelle, toujours avec une bonne distance. Ensuite, je me suis sentie également prise par la mission de rendre la vérité sur l’identité des adolescentes qui partent en Syrie. Ce ne sont pas forcément des filles de banlieues, délaissées, pauvres, sans parents. Les pourcentages nous indiquent que la moitié de ces dernières sont des converties. De tous les milieux sociaux.

En fait, ce sont, pour la plupart, des jeunes filles absolument normales.

Oui, tout à fait. Elles peuvent être très bonnes à l’école, avoir des amis et des parents merveilleux. Mais Daesh pointe des questions qui nous concernent bien tous. Celles-ci portent sur le sens de la vie et les dérives de notre société de surconsommation. Les réseaux islamistes sur le web posent en réalité de vraies questions ; auxquelles ils apportent évidemment de fausses réponses. Lire la suite Le djihad au féminin – Rencontre avec Noémie Merlant

Le scandale des médias

Le Regard Libre N° 20 – Jonas Follonier

S’il y a bien une grande erreur que commettent les médias aujourd’hui, c’est la manie consistant à raconter en long et en large le parcours et l’identité des terroristes.

En effet, le jour même où un attentat a été commis, les journalistes d’investigation, soucieux de gagner leur salaire auprès du service public ou parfois de leur employeur privé, s’empressent d’aller piocher le nom du coupable ainsi que ses informations générales (lieu d’habitation, origine, casier judiciaire, …) Je vais peut-être en surprendre plus d’un, mais qu’a-t-on à faire ne serait-ce que de son nom de famille ? Lire la suite Le scandale des médias

La tolérance, ce n’est pas tout accepter

Le Regard Libre N° 18 – Jonas Follonier

Dans la philosophie politique, une question mérite qu’on y porte toute notre attention, vu les situations inédites auxquelles sont confrontées nos sociétés occidentales actuelles. Un grand changement est survenu ces dernières décennies. Il ne s’agit pas de la technologie, vieille comme le monde, ni des bouleversements écologiques, eux aussi vieux comme le monde. Non, je veux parler du politiquement correct – et ne vous dites pas à ce stade que vous avez affaire aux propos d’un extrémiste de droite un peu simplet ; les lignes que vous lisez émanent d’un libéral.

Le politiquement correct est apparu à la suite de la Seconde Guerre mondiale. L’intelligentsia européenne, qui voulait se racheter du passé colonial, esclavagiste, impérialiste et raciste de l’Europe et qui ne pouvait plus trouver refuge dans le marxisme car il avait également montré son horrible visage, se tourna vers une idéologie qui était alors l’invention de quelques penseurs mais qui désormais fait presque l’unanimité : celle consistant à dire qu’il faut respecter toutes les croyances et tous les modes de vie. L’axiome sous-jacent est que toutes les civilisations sont égales. Lire la suite La tolérance, ce n’est pas tout accepter

Une guerre contre la civilisation

Le Regard Libre N° 12 – Jonas Follonier

« Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. » Jamais il n’y eut de plus prophétique personnage que Paul Valéry, mort en 1945.

Le 13 novembre 2015, l’horreur est devenue plus horrible encore. A la tuerie de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, la cible était claire : le milieu journalistique, le milieu intellectuel, le milieu laïque. Or aux attentats de ce sombre mois, un seuil a été franchi : les cibles, ce sont tout le monde, les innocents, les hommes, les femmes, les adolescents, les personnes âgées, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens ou athées.

Cette gradation dans le mal est capitale : véritables chiens enragés et assoiffés de sang, les islamistes veulent nous abattre, nous réduire au néant, et non plus viser « seulement » ceux qui se moquent d’Allah. La France est-elle en guerre ? Non : l’Europe est en guerre, l’Occident est en guerre ! Notre civilisation est menacée plus que jamais. Notre particularité occidentale, tout ce que nous avons bâti, la liberté, la laïcité, l’égalité, le droit à la satire, mais aussi notre art de vivre, notre culture, nos festivités, tout cela est attaqué. Lire la suite Une guerre contre la civilisation