« Radio Perfecto », la radio rock de Philippe Manœuvre

Regard sur l’actualité – Jonas Follonier

« Sexe, drogue et rock ‘n roll, sans risque y a pas de plaisir ». Depuis le 19 juin dernier, jour d’anniversaire de son créateur (quatre jours après son ami Johnny Hallyday), on peut se connecter aux ondes de Radio Perfecto, la nouvelle folie de Philippe Manœuvre. L’ancien rédacteur en chef du magazine musical Rock & Folk, grand journal s’il en est, ne cache pas son plaisir à l’antenne de cette première radio classic rock française.

Il faut dire que son aura croît de façon assez spectaculaire depuis le mois dernier. Nous l’avons écoutée depuis son lancement, et l’un des succès de cette nouvelle venue dans le paysage sonore, outre l’identité de son chef, est sans doute d’avoir reposé tout de suite sur un souci de qualité. Tout a bien été préparé pour que ce foisonnement de rock ne passe pas inaperçu, et ce dès le premier jour. A commencer par la programmation habilement « manœuvrée » par Philman.

Quelques exemples de monuments diffusés sur les ondes émises depuis la capitale française : Good Times Bad Times de Led Zeppelin, As Tears Go By des Rolling Stones, Gimme Shelter de Paul Brady & The Forest Rangers, All Along The Watchtower de Jimi Hendrix, Mr Mister de Broken Wings, et tant d’autres. Radio Perfecto, c’est une ambiance, une époque, un style. C’est surtout une musique cohérente, et belle.

Un média moderne, également. Radio Perfecto compte uniquement sur les moyens de diffusion nouvelle génération : internet (radioperfecto.com) et les applications pour tablettes et smartphones. Cette webradio est un exemple pour ses homologues. Son application affiche bien sûr le titre du morceau diffusé en direct ainsi que l’artiste, mais elle propose également un choix de listes de lecture et permet de créer son répertoire de chansons favorites.

Enfin, une station agréable : gratuite, sans publicité et sans glose inutile. Les interventions vocales vont à l’essentiel et se concentrent sur les anecdotes et explications de passionnés tels que Dominique Duforest, Fred Marc ou encore Eric Lange, sans oublier le patron Philippe Manœuvre. Effets de voix très américains, émissions intimistes, enchaînements drôles, la « seule radio du classic rock » se laisse résumer à l’un de ses jingles : « Radio Perfecto, la putain de radio rock, et pis c’est tout. »

Ecrire à l’auteur : jonas.follonier@leregardlibre.com

Crédit photo : © Culturebox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s