La Semaine Suisse de la Durabilité, à Neuchâtel

Le Regard Libre N° spécial « Ecologie : pour un revirement intégral » – Clélia Paladini

Du 5 au 9 mars 2018 aura lieu à Neuchâtel la première édition de la Semaine de la Durabilité (SDNE), un événement proposant plus de quinze activités étalées sur cinq jours. Au programme : ateliers pratiques, pièce de théâtre, expositions, projection de films, tables rondes et excursion en forêt. Précisions.

Une initiative étudiante

Le projet d’une Semaine de la Durabilité Locale part de l’Association Alternative Durable (AED) de l’Université de Neuchâtel, qui organise tout au long de l’année des activités contre le gaspillage. Rapidement, un comité de neuf étudiants issus des facultés des lettres et des sciences se forme et obtient le soutien de l’Université. Le programme, varié et intergénérationnel, traite de différentes thématiques actuelles, comme l’obsolescence programmée, la gestion des déchets ou la préservation de la biodiversité.

Un projet d’envergure nationale

A la base du projet, la Fédération Suisse des Etudiants pour le Développement Durable (FDD) et des étudiants de Genève et de Zurich. Encouragés par le succès de La Semaine de Zurich, qui en est à sa sixième édition, ils décident d’étendre l’idée. En 2017, est fondée la « Swiss Sustainability Week » (SSW), une organisation coordonnant et finançant l’instauration des Semaines de la Durabilité Locales dans toute la Suisse. Cette année, vingt hautes écoles de onze villes organisent leur Semaine : Berne, Choire, Fribourg, Genève, Lausanne, Lucerne, Locarno, St-Gall, Zurich, Rapperswill et Neuchâtel.

Le concept de la durabilité forte

Parmi les membres du comité neuchâtelois, Mathias, coordinateur de la SDNE, précise : « La SDNE est orientée sur un modèle prioritaire de durabilité. Cela signifie que le système économique n’est qu’une part du système social, lui-même dépendant du bon état de la biosphère ». L’événement souhaite informer et proposer des solutions à long terme. « Des seuils de non-retour risquent d’être franchis ces prochaines années. C’est nous, les jeunes d’aujourd’hui et nos enfants, qui serons concernés. Nous voulons montrer que des solutions existent et que tout le monde peut y trouver de l’intérêt », conclut Mathias.

Pour plus d’informations, le site de l’événement : www.sdne.ch

Crédit photo : © SSW

Laisser un commentaire