Tous les articles par Marco Polli

Comédien et metteur en scène, enseignant retraité, ex-président de la Commission Langues Vivantes, Marco Polli contribue au Regard Libre en qualité d'invité de la rédaction.

«CO22, c’est NON! On va enfin pouvoir aborder les vrais problèmes»

Courrier des lecteursMarco Polli

Ce dimanche 15 mai, le peuple genevois a rejeté à 50,83% la réforme du cycle d’orientation (école secondaire I) proposée par le Conseil d’Etat, qui prévoyait des classes mixtes au lieu de classes par niveau. Dans ce courrier des lecteurs, le comédien et metteur en scène Marco Polli, ancien président de l’Union du corps enseignant secondaire genevois et de la Commission Langues Vivantes, se félicite de ce résultat et plaide pour l’élaboration de solutions au problème qu’il estime central: l’illettrisme.

Lire l’article (en libre accès)

Tribune: «Pour une autre lecture de la situation en Ukraine»

Article inédit – Marco Polli

Fidèlement à notre ligne, nous avons à cœur de publier des opinions avec lesquelles notre rédaction, ou une partie de celle-ci, est en désaccord. Dans la tribune que voici, le comédien et metteur en scène romand Marco Polli nous livre son regard sur la guerre menée actuellement en Ukraine par la Russie, en analysant ce qu’il considère être les responsabilités de l’Occident dans ce conflit. L’auteur y détaille aussi sa critique des sanctions prises par la Suisse en s’alignant sur l’UE. Pour un autre avis sur la question, le lecteur s’orientera notamment vers les articles de Clément Guntern, responsable de notre rubrique internationale.

Lire la tribune (en libre accès)

Xénophobes, les Suisses? Non, mais réalistes en matière d’immigration

Article inédit – Marco Polli

Sur le plateau de la RTS, le 13 janvier dernier, le sociologue français Ugo Palheta suggérait que les initiatives «xénophobes» acceptées en Suisse participaient au retour du fascisme en Europe. Plus largement et au-delà de la question de l’islam et de l’islamisme, il n’est pas rare que les Helvètes soient accusés d’hostilité – en tout cas politique – envers l’immigration. C’est là ne rien comprendre à la volonté de ce peuple, qui a doté son pays d’une véritable politique d’accueil des étrangers. Comment? A la fois en refusant six initiatives xénophobes au cours des 50 dernières années et en acceptant plus récemment les conditions pour que la Suisse ne devienne pas une auberge espagnole.

Lire l’analyse (en libre accès)

Tribune: «Et si on s’attaquait enfin à l’illettrisme en Suisse?»

Le Regard Libre N° 80 | Dans cette tribune, le comédien et metteur en scène Marco Polli met en perspective les récentes controverses sur l’orthographe et l’écriture inclusive à l’échelle des cinquante dernières années. L’ancien président de l’Union du corps enseignant secondaire genevois et de la Commission Langues Vivantes dénonce ce qu’il considère comme étant les différentes étapes ayant mené à l’état actuel des écoles en Suisse. A savoir une situation où un élève sur cinq est illettré à l’âge de 15 ans. Et l’ex-enseignant de proposer une voie pour s’en sortir.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)