Tous les articles par Sophie Woeldgen

Au Liban, acheter des voix pour combattre la corruption

Chaque mois, retrouvez la chronique de l’une des personnalités qui nous font le plaisir de prendre la plume pour Le Regard Libre en s’alternant. La journaliste Sophie Woeldgen, en direct du Liban, nous raconte de l’intérieur comment ce pays tente de se reconstruire. Le 15 mai, les Libanais ont vécu leur premier rendez-vous aux urnes … Continuer la lecture de Au Liban, acheter des voix pour combattre la corruption

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Image abonnement

«Non, Monsieur Zemmour, il n’y aura pas de ‘‘libanisation’’ de la France»

Le Regard Libre N° 82 – Sophie Woeldgen Chaque mois, retrouvez la chronique de l’une des personnalités qui nous font le plaisir de prendre la plume en s’alternant. La journaliste indépendante Sophie Woeldgen nous raconte de l’intérieur comment le Liban tente de se reconstruire. «Je veux que la France reste la France. Elle est en … Continuer la lecture de «Non, Monsieur Zemmour, il n’y aura pas de ‘‘libanisation’’ de la France»

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Pendant ce temps, au Liban, l’anxiété est figée sur les visages

Le Regard Libre N° 78 Sophie Woeldgen

Chaque mois, retrouvez la chronique de l’une des personnalités qui nous font le plaisir de prendre la plume en s’alternant. La journaliste indépendante Sophie Woeldgen nous raconte de l’intérieur comment le Liban tente de se reconstruire.

Lire la chronique (en libre accès)

Au Liban avec Sophie Woeldgen: Petits arrangements affectifs

CHRONIQUE, Sophie Woeldgen | C’est une histoire banale au Liban. Celle d’une fille qui passe d’une dépendance à une autre. De celle de son propriétaire à celle d’un mari. Mais Sandra, un petit sourire timide au coin des lèvres, le regard fuyant, se dit heureuse. Originaire de Madagascar, elle a rencontré un Libanais, un musulman, qui veut l’épouser. En contrepartie, elle doit se couvrir et ne peut plus sortir comme elle le souhaite. Des conditions que ses compatriotes trouvent normales: il l’aide financièrement et lui permet d’envoyer de l’argent à sa famille restée au pays.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Au Liban avec Sophie Woeldgen: Les silences de Beyrouth

CHRONIQUE, Sophie Woeldgen | Quatre mois après la double explosion qui a ravagé Beyrouth, les bruits du verre brisé et des pelleteuses se sont taris, tout comme cet espoir, issu des manifestations d’automne 2019 qui ont mené à la démission du premier ministre, Saad Hariri. En silence, on observe chaque matin que le rideau métallique de l’une ou l’autre échoppe ne se relève plus.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement