Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Ne pas financer l’UNRWA, c’est nourrir la haine contre l’Occident
Suisse

Chronique

Ne pas financer l’UNRWA, c’est nourrir la haine contre l’Occident

par Sophie Woeldgen
0 commentaire
Sophie Woeldgen © Nathanaël Schmid pour Le Regard Libre

Chaque mois, retrouvez la chronique de l’une des personnalités qui nous font le plaisir de prendre la plume pour Le Regard Libre en s’alternant. La journaliste indépendante Sophie Woeldgen livre son regard de reporter au Proche-Orient sur un sujet qui la démange.

Vendredi, la nouvelle a provoqué un tremblement de terre. Douze employés de l’UNRWA à Gaza, l’Agence onusienne de secours aux réfugiés palestiniens, ont été accusés par Israël d’avoir participé aux massacres commis le 7 octobre. Comme l’a exprimé Antonio Guterres, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), il y a de quoi se sentir «horrifié». Dans la foulée, les principaux pays donateurs, Etats-Unis en tête (mais aussi la France, l’Allemagne, la Suisse, le Royaume-Uni), ont annoncé suspendre leur contribution à l’UNRWA, qui risque ainsi de devoir cesser ses activités «d’ici fin février», selon sa déclaration.<

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl