Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » De Bach à Ortiz: voyage musical avec Facundo Agudín

De Bach à Ortiz: voyage musical avec Facundo Agudín

par Virginia Eufemi
0 commentaire

Chef d’orchestre suisse d’origine argentine, Facundo Agudín est un artiste éclectique qui promeut des compositeurs de différentes époques dans le monde entier. Nous le rencontrons à Bienne, où il vit actuellement. Il nous raconte son parcours, ses projets et sa vision de la production musicale en Suisse.

Virginia Eufemi: Facundo Agudín, qu’est-ce qui vous a amené à devenir directeur d’orchestre?

Facundo Agudín: Je n’ai jamais voulu être chef d’orchestre. Par contre, depuis que je suis petit, j’ai toujours voulu diriger telle ou telle pièce. Cela finit par faire beaucoup de pièces et l’on remarque que l’on est devenu chef d’orchestre. Mais ce n’était pas le rôle de chef d’orchestre, la fonction, le cliché du chef avec le frac qui m’intéressait: il s’agissait de diriger une musique. 

C’est donc vraiment l’œuvre en elle-même qui vous intéresse.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl