Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Une Europe qui remet toujours en cause ses racines

Une Europe qui remet toujours en cause ses racines8 minutes de lecture

par Jean-David Ponci
0 commentaire
DOSSIER «VOUS AVEZ DIT EUROPE?», Jean-David Ponci | Qu’est-ce que l’Europe? Face à cette question, certains s’empressent de rappeler ses racines chrétiennes, alors que beaucoup sont mal à l’aise avec cette référence et lui préfèrent l’humanisme ou les Lumières. A cela s’ajoute que certains penseurs athées du XIXe et du XXe siècles semblent indissociables de l’héritage européen. A première vue, ce que l’on pourrait appeler l’esprit européen n’existerait donc pas. Cette difficulté se retrouve d’ailleurs dans l’impossibilité de se mettre d’accord sur une Constitution pour l’Union européenne (UE). Mais l’Europe réside peut-être justement là, dans cet antagonisme né à la Renaissance entre vision chrétienne et vision scientifique du monde. Or, cette opposition a toujours été présente sous des formes différentes selon les époques. Voilà qu’aujourd’hui elle se situe sur un nouveau plan: certains soutiennent qu’une lecture matérialiste du monde est désormais impossible au vu des théories physiques actuelles.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Contact

© 2022 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl