Archives par mot-clé : europe

L’esprit européen

Le Regard Libre N° 52 – Clément Guntern

Fin mai dernier, les élections européennes ont réuni les citoyens de tous les pays de l’Union européenne. Il s’agissait pour eux de réélire le Parlement européen pour une durée de cinq ans. Qu’est-ce qui peut bien lier toutes ces nations? Une petite plongée dans l’esprit européen.

Lire l’article
Publicités

Le parlement européen, un bilan

Le Regard Libre N° 52 – Jérémie Bongiovanni

Les institutions politiques européennes sont régulièrement critiquées et remises en question à l’intérieur des Etats membres. Le Parlement européen est une de ces structures tombant souvent sous l’opprobre des europhobes: des élus absents, payés grassement, qui n’ont finalement que peu d’impact sur la politique en Europe, nous dit-on. Qu’en est-il réellement? Décryptage des décisions prises ces cinq dernières années au Parlement européen.

Lire l’article

Une Europe de destin

Le Regard Libre N° 52 – Jonas Follonier

Les élections européennes de mai dernier ont été à nouveau l’occasion pour les différents partis de faire croire à leur volonté de «réformer l’Union européenne». C’est bien beau, mais il est permis de douter. Sur les douze candidats d’un débat télévisuel français, tous ont appelé à plus de protectionnisme au sein d’une Union jugée «ultralibérale», «néolibérale» ou tout simplement «libérale», un mot qui suffit à l’insulte dans un pays qui pourtant mériterait une bonne douche de libération de l’économie, de redimensionnement des services publics et de baisse des impôts. Et si, au lieu de dénoncer le libre marché sur lequel s’est construite une UE certes imparfaite, on reconnaissait qu’il s’agit là du meilleur système économique qui soit tout en affirmant que le problème est ailleurs, à savoir au niveau civilisationnel?

Lire la suite de l’éditorial

Agriculture et géopolitique

Le Regard Libre N° 50 – Clément Guntern

Secteur souvent décrié pour son impact environnemental, l’agriculture mérite pourtant qu’on s’intéresse réellement à elle. Elle est une pièce centrale du jeu politique mondial. Si cet aspect est négligé, le risque est de perdre toute emprise sur la résolution des problèmes mondiaux.

Lire l’article grand format

Dialogue avec Kenza Meyer, la benjamine des candidats du Frexit

Entretien inédit – Nicolas Locatelli

Le 26 mai 2019, les Français seront appelés aux urnes pour les élections européennes. L’Union Européenne, ou «L’Etat maastrichtien» comme l’appelle le philosophe Michel Onfray, s’est imposée comme une évidence, une entité supranationale qui semble aller de soi, une sorte d’horizon indépassable des événements pour les Européens. Pourtant, le colosse vacille sur son socle composé des peuples sur lequel il se tient.

L’UE fait toujours rêver, mais même ses partisans admettent que les promesses et espoirs européens des années nonante n’ont pas porté leurs fruits. Marginaux et considérés comme des réactionnaires acariâtres il y a encore peu, les partisans d’une Europe sans Union suscitent l’intérêt des 18-30 ans. Nous rencontrons une Française, Kenza Meyer, étudiante en médecine et majeure depuis peu, qui a rejoint l’Union Populaire Républicaine (UPR). Ce parti politique français fondé et présidé par François Asselineau, que Le Regard Libre a interrogé l’été passé, milite, entre autres mais surtout, pour la sortie de l’euro, de l’Union Européenne et de l’OTAN. Ce parti difficilement classable sur l’axe gauche-droite et qui a été classé dans «divers» par le Conseil Constitutionnel ne manque pas de susciter la controverse… mais surtout, depuis quelque temps, il attire des jeunes, chose rare en politique.

Lire l’entretien

Joseph Deiss, un guide pratique

Le Regard Libre N° 48 – Nicolas Jutzet

L’ouvrage de l’ancien conseiller fédéral Joseph Deiss Quand un cachalot vient de tribord… Récits d’une Suisse moderne publié aux Editions de l’Aire est une petite merveille pour toute personne dotée d’une curiosité politique. Il fourmille d’anecdotes, de réflexions savoureuses et de rappels qui permettent une mise en contexte de l’histoire récente de notre pays.

Lire l’article

Les «gilets jaunes»: quelques réflexions

Le Regard Libre N° 46 – Jonas Follonier

Les médias en ont évidemment beaucoup parlé, peut-être trop. Sans eux et les réseaux sociaux, les «gilets jaunes» n’auraient sans doute même pas existé en tant que mouvement. Mais celui-ci fait désormais partie de l’Histoire. Pour le meilleur et pour le pire.

Les «gilets jaunes» ont le mérite de poser une question essentielle: celle de la place des régions périphériques dans les préoccupations du gouvernement français. Mais aussi, plus largement, du sort des perdants de la mondialisation, en France comme ailleurs.

Continuer la lecture de Les «gilets jaunes»: quelques réflexions

Oui à l’Union européenne, mais réformée

Le Regard Libre N° 43 – Diego Taboada

Les élections européennes de 2019 sont présentées dans la plupart des médias comme un référendum pour ou contre l’immigration. Pourquoi ne pas plutôt y voir une opportunité de repenser le système dans son ensemble et de proposer enfin des réformes pour sauver l’Union européenne?

Continuer la lecture de Oui à l’Union européenne, mais réformée

« L’espion qui m’a larguée » ou De l’improbabilité

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Deux trentenaires amies de longue date, Audrey (Mila Kunis) et Morgan (Kate McKinnon), se retrouvent par un concours de circonstances au milieu d’une affaire d’espionnage, de clé USB et de terrorisme. Voilà résumé le film L’espion qui m’a larguée de la réalisatrice Susanna Fogel. Cela vous paraît flou ? Le film l’est aussi à plusieurs égards. Mais là n’est pas encore le pire.

Continuer la lecture de « L’espion qui m’a larguée » ou De l’improbabilité

Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Le Regard Libre N° 38 – Clément Guntern

L’avancée en Europe des partis d’« extrême droite » que l’on a pu observer récemment en Hongrie fait peur à beaucoup d’observateurs. Au lieu de stigmatiser ces votants, ne serait-il pas justement temps de traiter sérieusement leurs revendications ?

Continuer la lecture de Les souverainistes doivent être pris au sérieux