Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Suisse et Europe: quand l’argent public finance l’islam politique
Politique

Interview / Enquête

Suisse et Europe: quand l’argent public finance l’islam politique

par Jonas Follonier
0 commentaire
Saida Keller-Messahli © Giorgia Müller

Fondatrice du Forum pour un islam progressiste, l’essayiste zurichoise d’origine tunisienne Saïda Keller-Messahli s’inquiète de la présence de l’islamisme en Suisse et en Europe, s’immisçant jusque dans les instances étatiques et internationales. Entretien.

Elle-même musulmane, née en 1957 en Tunisie avant d’être placée dans une famille d’accueil à Grindelwald à l’âge de sept ans, Saïda Keller-Messahli se distingue dans le débat public par un discours alarmant sur l’islamisme en Suisse. Titulaire du Prix suisse des droits de l’homme 2016, elle enquête depuis des années, hors des carcans académiques, sur les mosquées helvétiques, qu’elle estime dans leur majorité sous influence des Frères musulmans – un sujet auquel elle a consacré un documentaire. Fervente universaliste, elle n’hésite pas à soutenir certaines causes aux côtés de la droite conservatrice, comme avec l’UDC pour la déf

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl