Archives par mot-clé : esclavage

Sur les traces de Robert Johnson, guitariste maudit

Le Netflix & chill du samedi – Ivan Garcia

«Quelle part tient du mythe? Quelle part tient du vrai?»  

Netflix nous réserve parfois de belles surprises. Au hasard d’une balade sur la plateforme, votre rédacteur est tombé sur un documentaire musical intitulé ReMastered: Devil at the Crossroads. Ce court-métrage revient sur la trajectoire de Robert Leroy Johnson, musicien incroyable et l’une des figures majeures du Delta blues, l’une des premières formes de la musique blues qui s’est développée dans l’Etat du Mississippi. Jusqu’à atteindre le monde entier.

Lire la critique
Publicités

Jordi Savall, l’historien de la musique médiévale

Les mélodies du jeudi – Alexandre Wälti

La musique fait l’Histoire, et inversement. Les va-et-vient entre le passé et le présent musicaux sont infinis. Jordi Savall est allé plus loin et s’est emparé de l’histoire douloureuse de l’esclavage pour composer le projet The Routes Of Slavery. Une rencontre entre instruments africains, chants sacrés et populaires espagnols ou portugais et extraits de textes historiques.

Continuer la lecture de Jordi Savall, l’historien de la musique médiévale

«Lazzaro Felice»: une fable documentaire foudroyante

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

«Lazzaro! Lazzaro!
Lazzaro!
Lazzaro!»

Lazzaro est un jeune garçon d’une vingtaine d’années, à la carrure robuste, aux boucles sombres et aux yeux vert d’eau. Travailleur, il récolte le tabac pour la riche Marquise de Luna (Nicoletta Braschi) avec cinquante-trois autres paysans et paysannes, tous condamnés au labeur le plus rude et à une misère matérielle plus sèche encore que la terre de ce paysage de l’Italie profonde, rocailleux, presque désertique en été. Trois ou quatre générations survivent donc dans ce hameau qu’est l’Inviolata, propriété de la Marquise. Continuer la lecture de «Lazzaro Felice»: une fable documentaire foudroyante

« Solo : A Star Wars Story »

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Qi’Ra, je reviendrai, je reviendrai ! »

La planète Corellia est sale, industrielle, sombre et grave. Elle n’inspire aucune confiance ni bien-être. La vie y est triste et difficile. Han est encore bien jeune. Il vit sur cette planète, au service d’une mafia sordide qui s’exécute bêtement aux ordres du monstre Lady Proxima. Qi’Ra, sa compagne, partage cette condition misérable. Mais les deux jeunes ne sont pas au bout de leurs espoirs. Han parvient à tuer par une ruse spectaculaire Lady Proxima et fuit ses sbires avec Qi’Ra. Une fois arrivés au port d’embarquement, les deux réussissent à obtenir un billet pour quitter la planète grâce à une fiole de la très précieuse substance de coaxium.

Continuer la lecture de « Solo : A Star Wars Story »

« Cro Man », de la pâte à modeler pour les enfants

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Et si on n’était qu’une tribu de chasseurs de lapins ? »

A l’âge de la pierre, Dug vit dans la vallée avec sa tribu. Ce jeune garçon a de l’énergie à revendre et une ambition hors du commun. Sa tribu, en effet, vit heureuse, en se contentant de chasser des lapins. Sans la mépriser, Dug rêve de chasser le mammouth et songe aux exploits de ses ancêtres, contemplant les fresques des grottes.

Un jour, panique en vallée. Des mammouths arrivent bel et bien, mais il sont couverts d’une armure. Les anachroniques conquistadors débarquent de l’âge de bronze pour exploiter l’environnement immaculé où vivent Dug et les siens. Alors que ces derniers se réfugient  dans la « mauvaise terre », encerclant la vallée, le jeune homme des cavernes est fait prisonnier. Suite à une négociation mise en place avec le gouverneur, la tribu devra affronter la prestigieuse équipe du Real Bronzio en football. Si elle gagne, la vallée leur sera rendue ; si elle perd, elle verra ses membres finir en esclavage dans les mines.

Continuer la lecture de « Cro Man », de la pâte à modeler pour les enfants