Archives par mot-clé : extrême droite

Propagande à la RTS: quand le service public déraille

Article inédit – Antoine Bernhard

Au nom du combat contre l’extrême droite, tout semble permis pour certains journalistes. Y compris ne pas apporter la contradiction à un invité, lequel n’hésite pas à assimiler l’action de Macron aussi bien que les votes de la population suisse au fascisme. Une telle attitude sur le service public, c’est une faute. Les citoyens ne paient pas une taxe pour entendre de la propagande politique et se faire vomir dessus. Retour sur le scandale RTS de jeudi.

Lire le commentaire (en libre accès)

«Monsieur le directeur de la RTS, ne taisez pas l’islamisme»

Lettre ouverte d’Antoine Menusier, journaliste et essayiste

Monsieur le directeur de la RTS, Pascal Crittin,

Comment peut-on laisser un invité affirmer des choses choquantes et fausses sans réagir? Ce jour, jeudi 13 janvier, dans le 12h45 de la RTS, l’invité en plateau, M. Ugo Palheta, coauteur du livre Face à la menace fasciste, développant des arguments à la suite d’une question posée sur l’«islamophobie», a affirmé que la France, par ses interventions militaires «au Mali et en Centrafrique» (sans doute voulait-il parler du Burkina Faso dans ce dernier cas, car la Centrafrique est très largement chrétienne), contribuait à construire de l’islam et des musulmans l’image d’un «ennemi extérieur».

Ce discours est faux et dangereux. La France intervient militairement au Sahel contre des organisations djihadistes, qui commettent des exactions et dont le but est d’instaurer des régimes islamistes, ce dont une large part des populations autochtones ne veulent pas, soit parce que ces dernières ont déjà expérimenté de tels régimes, soit parce qu’elles ne veulent jamais avoir à le faire.

Lire la suite de la tribune (en libre accès)

Alain Soral, d’«extrême droite» et puis c’est tout?

Article inédit – Antoine Menusier

Le polémiste français condamné pour antisémitisme, désormais poursuivi pour racisme, est-il vraiment l’exemple type du penseur d’ultra-droite? N’y a-t-il pas aussi un peu de gauche dans son brouet? Des enjeux pour la définition des extrêmes, à l’heure d’un progressisme aux accents parfois totalitaires. 

Lire l’analyse (en libre accès)

Eric Zemmour a-t-il franchi la ligne rouge?

Lors de la «Convention de la droite» le samedi 28 septembre dernier organisée par des proches de Marion Maréchal, petite-fille de Jean-Marie Le Pen, le polémiste français Eric Zemmour a tenu un discours que plus d'un a jugé raciste et islamophobe. A-t-il franchi la ligne rouge? Doit-il être écarté des médias où il officie régulièrement? Et surtout, l'hypothèse d'une candidature de sa part pour les présidentielles est-elle crédible? Analyse point par point, sans morale à la petite semaine.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«Carnaval noir» ou l’éternel retour du mal

Les bouquins du mardi – Jonas Follonier

Le dernier roman en date de Metin Arditi, Carnaval noir, est sorti en août 2018 aux Editions Grasset. Racontant sous fond d’histoire à suspense l’éternel retour de la déraison humaine, il peut être lu à tout moment en guise d’avertissement. Et il se pourrait bien que notre époque ne soit pas à l’abri de quelque carnaval infernal.

Lire la chronique

Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Le Regard Libre N° 38 – Clément Guntern L’avancée en Europe des partis d’«extrême droite» que l’on a pu observer récemment en Hongrie fait peur à beaucoup d’observateurs. Au lieu de stigmatiser ces votants, ne serait-il pas justement temps de traiter sérieusement leurs revendications? Le Brexit en 2016, puis l’arrivée de Trump à la Maison Blanche … Continuer la lecture de Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Charlottesville: et si Donald Trump avait raison?

Le Regard Libre N° 31 – Jonas Follonier

Le 12 août dernier, en Virginie, une femme de 32 ans est décédée après avoir été renversée par une voiture fonçant volontairement dans la foule de manifestants anti-racistes parmi lesquels elle se trouvait. Ce groupe était venu montrer son opposition au rassemblement de plusieurs organismes de la droite dure américaine, dont les néonazis, les suprématistes blancs et le Ku Klux Klan.

Lire la suite de la chronique (en libre accès)

La Russie est-elle redevenue une puissance mondiale?

ARTICLE LONG FORMAT, Clément Guntern | Ces dix dernières années, est réapparu sur la scène internationale un acteur que beaucoup d’Etats avaient oublié depuis la chute de l’Empire soviétique: la Russie. Depuis le début des années 1990, l’hégémon américain a fait oublié qu’avant l’hyperpuissance, il y avait deux superpuissances. On a parlé du retour de la Russie sur le plan mondial avec ses interventions à l’étranger ou parfois loué son activité sur la scène internationale face à l’inactivité de l’Occident. Est-il pourtant vraiment question d’un véritable retour en force de la Russie au niveau mondial ou est-ce une puissance de façade, bruyante mais peu constructive?

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

François Mitterrand, prince de l’ambiguité

Le Regard Libre N° 26 – Nicolas Jutzet La vie du Charentais de la Nièvre est assurément romanesque, faite d’intrigues et de manœuvres machiavéliques. Il laisse une image brumeuse, avec des zones d’ombres vite oubliées par ceux qui, aujourd’hui encore, parviennent à s’enorgueillir d’être mitterrandistes. Une constante apparaît: son action est inlassablement guidée par une … Continuer la lecture de François Mitterrand, prince de l’ambiguité

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Montée du populisme: un sentiment de déjà-vu

Le Regard Libre N° 25 – Rachel B. Häubi

«Trump-ci, trump-ça», «les gauchos-ci, les gauchos-ça», «les populistes par-ci, et les populistes par-là», … Impossible de lire, visualiser ou écouter un quelconque média sans tomber, à un moment ou à un autre, sur des expressions toutes faites et des nouvelles qui paraissent démesurées.

Lire l’article (en libre accès)