Archives par mot-clé : informatique

Succession de Didier Burkhalter : l’illusion du jeunisme

Regard sur l’actualité – Nicolas Jutzet

A chaque fois qu’une place se libère dans notre collège, le Conseil fédéral pour les intimes, une liste allongée de critères apparaît dans les médias qui se passionnent pour un événement somme toute très peu intéressant pour le grand public : le choix d’un haut-fonctionnaire par une assemblée d’élus.

Et cette liste, arbitraire au possible, s’appuie en partie sur un article de notre chère Constitution, Art. 175 alinéa 4 : « Les diverses régions et les communautés linguistiques doivent être équitablement représentées au Conseil fédéral ». Vous avez dit vague ? Mais d’autres font partie de l’équation : égalité des sexes, capacité à gouverner, provenance géographique, connaissance de la politique fédérale. Les élus, qui défendent le « bien commun », n’aiment pas élire un externe, un gueux qui préfère agir dans son canton, ou pire, en dehors du monde politique. Corporatisme quand tu nous tiens.

Circonspect face à tant de niaiserie, j’ai toujours rêvé d’une élection en fonction des compétences, du talent, du curriculum vitae. Mais cela est très peu suisse apparement. Karin Keller Suter et Thomas Aeschi, pour prendre des exemples récents, « lassen Grüssen » comme disent nos amis outre-Sarine. Pas de tête qui dépasse, surtout pas. Continuer la lecture de Succession de Didier Burkhalter : l’illusion du jeunisme

« Vous allez vivre dans un futur vertigineux »

Le Regard Libre N° 15 – Nicolas Jutzet

On doit le titre de cet article à Laurent Alexandre, énarque et chirurgien de formation, devenu chef d’entreprise à succès. Il est, avec bien d’autres, convaincu que notre génération va devoir affronter et répondre à des interrogations d’une complexité et d’une importance jamais vue. C’est dans une chronique saisissante, « Lettre à mes enfants », qu’il nous appelle à ouvrir les yeux sur ce futur. Car oui, nous allons devoir redéfinir notre civilisation, dont beaucoup de repères vont se diluer dans ce qui sera la quatrième révolution industrielle : la fusion des technologies.

Celle-ci mêlera les nanotechnologies (l’infiniment petit), les biotechnologies (la fabrication du vivant), l’informatique (l’intelligence artificielle) et les sciences cognitives (l’étude du cerveau humain), soit les NBIC. Concrètement, il nous faudra notamment légiférer et guider la mouvance disparate du transhumanisme, qui lutte pour la cause honorable d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales de l’être humain. Soit la possibilité de voir l’humanité triompher de la mort, mettant un terme à la fatalité qui voit l’homme comme un simple mortel voué au déclin. C’est la fin de la maladie, du vieillissement ou encore du handicap que l’on entrevoit. L’Homme prend le pas sur la nature, sur le destin, il est seul maître à bord.
Continuer la lecture de « Vous allez vivre dans un futur vertigineux »