Archives par mot-clé : journalisme

«Tout est possible» sort aujourd’hui: parlons-en (ou pas)

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

L’idéalisme, mais le travail. Le documentaire Tout est possible, dont le titre anglais est encore plus kitsch (The biggest little farm), raconte les années de labeur d’un couple américain qui décide de tout quitter pour aller fonder leur ferme en harmonie avec la nature. Ils y parviendront, après des années de travail. Or, parviendrons-nous à en parler sans tomber dans le convenu?

Lire la «critique»
Publicités

Eric Zemmour a-t-il franchi la ligne rouge?

Lors de la «Convention de la droite» le samedi 28 septembre dernier organisée par des proches de Marion Maréchal, petite-fille de Jean-Marie Le Pen, le polémiste français Eric Zemmour a tenu un discours que plus d'un a jugé raciste et islamophobe. A-t-il franchi la ligne rouge? Doit-il être écarté des médias où il officie régulièrement? Et surtout, l'hypothèse d'une candidature de sa part pour les présidentielles est-elle crédible? Analyse point par point, sans morale à la petite semaine.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Les forces d’un mensuel

Le Regard Libre N° 50 – Jonas Follonier

Que de travail bénévole réalisé cinq ans et trois mois durant, mais que de plaisir également! En me rasant le matin, il m’est arrivé bien plus d’une fois de me demander si cette belle aventure n’était pas plus folle que belle. A quoi bon toutes ces heures quotidiennes consacrées à la vie de cette revue? A l’occasion de la publication de notre cinquantième édition, j’en suis plus que convaincu: non seulement notre investissement n’est pas vain, mais nous pouvons aussi voir ses fruits concrètement. Là, devant nos yeux. En nous efforçant de procurer de la matière intéressante à nos lecteurs, de plus en plus nombreux, voilà que nous arrivons fièrement à ce résultat, un magazine classe de soixante-huit pages, produit chaque mois par la passion de quelques jeunes.

Fiers, nous pouvons l’être. Fiers de susciter le débat et de proposer de grands dossiers culturels. Fiers de compter parmi nos abonnés et nos soutiens d’éminentes personnalités. Fiers de notre effort de réflexion pour dépasser le flux de l’information. Fiers d’avoir tenu bon face au manque d’ouverture et de considération de la part d’une certaine caste journalistique et artistique. Fiers d’avoir cru à une démarche à laquelle personne ne croyait. Fiers d’avoir donné la parole à des individus aux sensibilités diverses, des passionnés, des êtres déjantés parfois, critiques toujours; jamais fades.

Lire la suite de l’éditorial

«Destins d’ici», témoignage d’une époque pour mieux réfléchir à l’avenir

Les bouquins du mardi – Alexandre Wälti

Sans prétention, écrire une vie. Le projet de Bertil Galland est simple. Et quelle vie! L’homme de lettres romand a publié huit tomes aux éditions Slatkine. Destins d’ici: Mémoires d’un journaliste sur la Suisse du XXe siècle conclut une série de livres passionnants et protéiformes. L’éditeur et journaliste revient sur une époque en la racontant à travers le destin de plusieurs personnages autant anonymes que publics. Un contenu qui fait réfléchir à l’époque que nous vivons.

Continuer la lecture de «Destins d’ici», témoignage d’une époque pour mieux réfléchir à l’avenir

«Le Regard Libre», orienté?

Le Regard Libre N° 43 – Jonas Follonier

Il n’est pas rare que l’on me pose la question. Et il est même récurrent que la chose soit supposée alors qu’elle n’a pas véritablement été pensée. Le Regard Libre serait-il un média orienté? La préoccupation est légitime. On aime, et c’est normal, savoir si ce qu’on lit émane d’une certaine famille idéologique. A cette question, il sera répondu que non. Définitivement. L’idéologie n’a trouvé et ne trouvera jamais sa place dans notre revue.

Lire la suite de l’éditorial

Elections sous tensions au Pakistan

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Le 25 juillet de cette année se tiendront les élections législatives au Pakistan. Information qui, au premier abord, peut sembler banale. Cependant, jamais, dans ce pays de 200 millions d’habitants aux portes du théâtre afghan, deux gouvernements civils successifs ne s’étaient succédé. Alors qu’au moins quinze chefs d’Etat ont été déposés par la puissante armée depuis 1947, un semblant de stabilité se serait-il installé dans la République islamique du Pakistan ?

Continuer la lecture de Elections sous tensions au Pakistan

Une occasion pour la presse de se réinventer

Le Regard Libre N° 36 – Jonas Follonier

L’initiative « No Billag », aussi extrême soit-elle, aura eu le mérite de poser des questions intéressantes concernant les médias en Suisse, dont la plus importante est la suivante : voulons-nous financer des chaînes de radio et de télévision étatiques ? Le débat démocratique qui a eu lieu n’est que le début – nous l’espérons – d’une discussion plus large concernant les missions du service public de notre pays ainsi que le journalisme suisse. Continuer la lecture de Une occasion pour la presse de se réinventer

« Pentagon Papers » : la liberté d’expression, ce bien commun

Les mercredis du cinéma – Nicolas Jutzet

Une nouvelle fois, Steven Spielberg voit et touche juste. En permettant à une thématique parfois oubliée de ressortir des cartons, il réveille non seulement des souvenirs mais vient alimenter une discussion ô combien actuelle. Tout tourne autour du Premier Amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique, qui interdit au Congrès d’adopter des lois limitant la liberté de religion et d’expression, la liberté de la presse ou le droit à « s’assembler pacifiquement ». Il est question de liberté et de lutte pour cette dernière. Après Il faut sauver le soldat Ryan, le voilà qui se penche au chevet d’un monde qui traverse aujourd’hui une crise profonde : la presse.

Continuer la lecture de « Pentagon Papers » : la liberté d’expression, ce bien commun

Rencontre avec Philippe Manœuvre: «Je me bats pour la musique sans arrêt!»

Le Regard Libre N° 35 – Jonas Follonier

Le plus célèbre spécialiste du rock en France, Philippe Manœuvre, est aussi un personnage médiatique hors pair : ancien rédacteur en chef du magazine Rock & Folk, animateur radio depuis les années quatre-vingt, il s’est fait connaître par un nouveau public en faisant partie du jury de la « Nouvelle Star » de 2008 à 2010. Aujourd’hui, il est l’un des chroniqueurs de l’émission « Les Grosses Têtes » animée par Laurent Ruquier et dirige Radio Perfecto, webradio consacrée au classic rock qu’il a fondée l’été dernier. Quelques jours après la mort de son ami Johnny Hallyday, nous l’avons rencontré à Lausanne où il est venu dédicacer son nouveau livre.

« La Discothèque secrète de Philippe Manœuvre »
« La Discothèque secrète de Philippe Manœuvre, 111 trésors cachés du rock », disponible aux Editions Hugo Desinge

Jonas Follonier : Vous sortez un nouvel ouvrage intitulé La discothèque secrète de Philippe Manœuvre, 111 trésors cachés du rock, publié aux Editions Hugo Desinge, où vous présentez des albums collectors isssus de votre discothèque personnelle. Vous êtes également venu dédicacer votre livre co-écrit avec JoeyStarr. Où trouvez-vous le temps pour écrire à côté de vos nombreuses activités médiatiques ?

Philippe Manœuvre : J’ai quitté mon poste de rédacteur en chef à Rock & Folk en février dernier car je suis parti à la retraite. Même si je continue à contribuer à ce magazine, ce départ m’a offert un temps précieux. Maintenant, je me lève le matin pour écrire des livres, et non plus écrire pour le journal. Le reste du temps, je travaille surtout pour Radio Perfecto, mais ça se déroule de façon naturelle. Nous avons lancé la webradio en juin, et nous travaillons quotidiennement avec Fred Marc pour l’améliorer. Continuer la lecture de Rencontre avec Philippe Manœuvre: «Je me bats pour la musique sans arrêt!»

Rencontre avec Philippe Zumbrunn, l’homme le plus fou de jazz

Le Regard Libre N° 28 – Jonas Follonier

Cheveux blancs tirés en arrière, lunettes jaune rétro sur le nez, moustache et, si on a de la chance, cravate extravagante. Les milieux de la radio suisse romande et du jazz le reconnaissent aussitôt. Philippe Zumbrunn, huitante-six ans, est une véritable mémoire vivante. Passionné de jazz et de radio, il est l’initiateur technique de RTN, le fondateur de Radio Framboise (et des annonces radars), mais aussi un photographe bien connu pour avoir immortalisé les grandes figures du jazz il y a plus de soixante ans. Durant tout le mois d’avril, on peut découvrir une sélection de ses plus belles photographies exposées à la Galerie YD, à Neuchâtel, dans le cadre de Jazzzed, un festival construit sur le surnom de Philippe Zumbrunn: Z. Rencontre dans les lumières sombres du Bar King à Neuchâtel.

Lire l’entretien