Archives par mot-clé : maison-blanche

Seriez-vous prêts à croire au retour du «Messiah»?

Le Netflix & chill du samedi – Loris S. Musumeci

L’attente ardente du retour de Jésus-Christ, le Messie, est chantée chaque dimanche dans les églises chrétiennes du monde entier. Les Juifs, n’ayant pas reconnu en Jésus de Nazareth la figure du Sauveur, attendent encore et toujours leur Messie. En islam, particulièrement dans sa branche chiite, on attend Al Mahdi. Une sorte de Messie lui aussi, qui sera douzième et dernier imam, dernier successeur du prophète Mahomet. Allah l’enverra sur Terre dans une période de troubles, vers la fin des temps derniers.

Lire la suite de la critique

Etats-Unis – Iran: la guerre dont personne ne voulait

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

En quelques jours, les tensions plus ou moins ouvertes entre les Etats-Unis et l’Iran se sont dévoilées un peu plus crûment, entre assassinat, représailles et sanctions. Ce qui se dégage à ce stade est le manque de vision à moyen terme des Américains et la volonté de ne pas trop renchérir des Iraniens.

Lire la chronique

La première procédure de destitution du XXIe siècle

Les lundis de l’actualité – Mégane Luquiens

Les Etats-Unis se préparent aux élections présidentielles de 2020, soit dans un peu moins d’une année. Pendant ce temps, un nouveau scandale a éclaté, menant à l’ouverture d’une procédure de destitution – impeachment – contre Donald Trump.

Lire la chronique

Washington, Pyongyang et le téléphone rouge

Regard sur l’actualité – Loris S. Musumeci

La tension est montée en un rien de temps. Après les lancés de missiles nord-coréens du 4, 8 et 28 juillet derniers, Donald Trump n’a pas laissé planer le doute quant à la posture qu’il comptait tenir face à Kim Jong-un. Il a promis mardi à son ennemi, dans un élan d’improviste, « un feu et une fureur que le monde n’a jamais vus jusqu’à présent ». Ce point culminant des appels belliqueux ne fut pas sans rappeler la rhétorique de Harry Truman en 1945, déclarant aux Japonais qu’allait s’abattre sur eux « une pluie de destruction venant des airs comme on n’en a jamais vue sur cette Terre ».

Subitement, le chef de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a menacé en premier lieu l’île de Guam. Toujours dans un registre apocalyptique, il a condamné ce territoire américain en proximité de la péninsule à être « enveloppé par le feu ». Concernant les USA, sans trop de surprise de vocabulaire, ils deviendraient « un océan de feu ». C’est là tout l’enjeu des missiles intercontinentaux.

Continuer la lecture de Washington, Pyongyang et le téléphone rouge