Archives par mot-clé : présidentielle 2022

Présidentielle: les trois pôles politiques français et le vote utile

Article inédit – Jonas Follonier

Quelles leçons tirer des résultats du premier tour à la présidentielle française? Avant tout, celle d’une recomposition de la vie politique hexagonale autour de trois grands blocs: Macron-Marine-Mélenchon. La mécanique du vote utile peut l’expliquer. Mais pas seulement. Et une donnée essentielle ne doit pas être négligée dans l’analyse de la situation: le front anti-Macron pourrait être plus fort au second tour que ce qu’il reste de «front républicain». En ce qui concerne le futur à plus long terme, la droite classique n’est peut-être pas aussi morte qu’on le dit.

Lire l’analyse (en libre accès)

Nicolas Jutzet: «Valérie Pécresse a quelque chose d’Hillary Clinton, en pire»

Article inédit – Jonas Follonier

Nicolas Jutzet, chargé de projet à l’Institut Libéral et co-fondateur de la plateforme Liber-thé, est un libéral pur jus, nourri par les lectures de Frédéric Bastiat, Benjamin Constant et Friedrich Hayek. Cet intellectuel de 27 ans s’est déjà retiré l’an dernier de la vie politique. Il s’était fait remarquer par les médias, dont il est devenu un interlocuteur fréquent, en portant la campagne francophone de l’initiative «No Billag», demandant la suppression de la redevance, puis, plus récemment, la première initiative aboutie des Jeunes libéraux-radicaux suisses, visant à lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie. J’ai eu envie d’aller lui demander quel regard il a porté sur la campagne présidentielle française qui vient de s’achever. La campagne précédente, je l’avais couverte avec lui, quand il débutait son itinéraire éditorial au Regard Libre et que son espoir portait un nom: Macron. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts.

Lire l’interview (en libre accès)

Laetitia Guinand animera «Le PoinG» depuis Paris ce dimanche. Interview

Article inédit – Jonas Follonier

Laetitia Guinand anime avec une passion intacte son émission de débat «Le PoinG» lancée en juin de l’année dernière et diffusée tous les dimanches soirs à 20h00 sur la chaîne TV genevoise Léman Bleu. Un rendez-vous qui compte aussi sur la participation de l’humoriste et comédien Alexandre Kominek, avec ses chroniques décalées en fin d’émission. Ce dimanche 10 avril, pour le premier tour de l’élection présidentielle française, la table ronde s’exporte à Paris pour accueillir une foultitude de commentateurs et personnalités politiques. L’occasion d’en apprendre plus sur la manière dont la journaliste romande conçoit la mission ô combien nécessaire qu’elle s’est fixée: lancer la réflexion en Suisse romande.

Lire l’interview (en libre accès)

Le grand remplacement: retour au texte

Dossier «Immigration» | ANALYSE, Clément Guntern | Livre de Renaud Camus sorti en 2011, «Le Grand Remplacement» a popularisé l’idée déjà présente dans certains milieux – notamment le mouvement white power aux Etats-Unis – selon laquelle les populations blanches occidentales seraient bientôt mises en minorités dans leurs propres frontières. Une idée, reprise par l’éditorialiste et désormais candidat à l’élection présidentielle française Eric Zemmour, qui a fait son chemin jusqu’à s’imposer dans les débats actuels. Bref retour critique sur le contenu de cet ouvrage, source de polémiques qui le dépassent désormais très largement.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

L’immigration au cœur de la présidentielle française: le point par candidat

Le Regard Libre N° 82 Antoine Bernhard et Jonas Follonier

Dossier «Immigration»

A quelques semaines de l’élection présidentielle française, l’immigration figure parmi les thèmes principaux qui structurent la campagne. La droite en a fait son sujet de prédilection, sommant la gauche de réagir avec plus ou moins d’habileté. Bilan.

Lire l’article (abonnés)

Zemmour candidat: une bonne nouvelle pour tout le monde

Article inédit – Jonas Follonier

L’essayiste Eric Zemmour est officiellement candidat à la présidence de la République française. Il a choisi la forme d’une vidéo personnelle postée sur les réseaux sociaux en ce mardi 30 novembre à 12h00 pour l’annoncer officiellement, avant de répondre aux quelques questions de Gilles Bouleau au 20 heures de TF1. Si la transformation de l’éditorialiste et écrivain en homme politique est une nouvelle plutôt inquiétante, quelle que soit notre position à l’égard de ses analyses, elle comporte aussi du très positif. Et ce, pour tout le monde également.

Lire le commentaire (en libre accès)