Pourquoi continuer de se rendre dans les foires d’art contemporain?

ARTICLE LONG FORMAT, Aude Robert-Tissot | Du 20 au 26 septembre dernier s’est tenue la plus grande et prestigieuse foire d’art contemporain, Artbasel, le rendez-vous international du monde de l’art et des collectionneurs. Des millions brassés comme à l’accoutumée, pourtant sans grand renouvellement artistique. Les plus grandes galeries se sont sagement assises sur leurs artistes phares, ne prenant aucun risque pour cette édition. Mais alors, à quoi bon dépenser un peu moins de cent francs lorsque l’on est un simple amateur d’art? Pour se laisser surprendre. Car oui, même si Artbasel ne vient pas transcender le monde de l’art cette année, nous pouvions y constater une intéressante tendance pour… la figuration.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)