«Homecoming» chez Beyoncé

Le Netflix & chill du samedi – Alissa Musumeci

Entre chorégraphies époustouflantes, mise en scène spectaculaire et hommages à la culture afro-américaine, Homecoming vous fera voyager à travers les deux heures intensives de la magnifique prestation de Queen B, à Coachella en 2018. La variété des chansons choisies permet au public de passer d’un classique comme Crazy in Love dans son premier album en 2003, à un son plus R&B comme Bow Down, I Been On. Beyoncé est la première femme afro-américaine à être la headline (la tête d’affiche) du Coachella Festival, en Californie.

Les réalisateurs, Beyoncé elle-même et Ed Burke, ont voulu immortaliser cet événement en montrant aussi les mois de travail qui se cachent derrière un grand show comme celui-là. Les flashbacks où l’on voit tous les entraînements, les essais qu’on dû faire toute la troupe de danse, prouve que la «Team Beyoncé» a dû s’investir corps et âme pour concrétiser un tel projet.

Les citations entre une partie et l’autre donnent du rythme au film; ce sont des phrases positives que Queen B utilise comme philosophie de vie. Vers la fin du documentaire, Beyoncé a tenu à dédier une partie du film à ce qu’elle a ressenti durant ces mois de dur travail. Après avoir subi un accouchement compliqué pour ses jumeaux, il a été difficile de se reconstruire un corps assez fort pour danser et chanter durant deux heures. La séparation entre elle et ses bébés faisait qu’elle devait donner le double pour être au top de sa concentration.

Beyoncé Giselle Carter, née au Texas, a toujours été passionnée par la danse, le chant et le théâtre. Elle commence une carrière de chanteuse avec les Destiny’s child. En 2009, elle est désignée l’Artiste de la décennie par The Observer, important hebdomadaire britannique. Bien qu’elle soit considérée comme une reine par ses fans, Beyoncé a toujours su garder les pieds sur terre. Elle profite justement de toute sa popularité pour accroître ses actions et ses dons en faveur des associations caritatives.

Artiste engagée pour la culture afro-américaine, elle amène des messages de soutien à toutes les personnes victimes de ségrégation raciale, et ne cache pas son immense fierté pour sa culture. Elle s’engage contre la faim en Amérique, en récoltant de la nourriture lors de ses tournées. En 2008, elle épouse Jay-Z, l’un des plus grands rappeurs américains du XXe siècle, avec qui elle aura trois enfants. Elle raconte que son mari est un exemple pour elle, il est son plus grand soutien lors de ses tournées internationales. Les deux tourtereaux nous ont offert de nombreuses chansons en duo, comme APES**T – THE CARTERS sortie en 2018.

Ecrire à l’auteur: alissa.musumeci@leregardlibre.com

Crédit photo: © Netflix

Publicités

Laisser un commentaire