Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Cinq livres de 2023 qui ont marqué notre rédaction
Littérature

Rétrospective

Cinq livres de 2023 qui ont marqué notre rédaction

par Le Regard Libre
0 commentaire
livres 2023

Terminons en beauté 2023, terminons-la livresquement! A la place des traditionnels confettis et cotillons de la Saint-Sylvestre, c’est un feu d’artifice de cinq livres que vous a préparé la rédaction du Regard Libre, avec ses meilleures lectures de l’année.

Diana-Alice Ramsauer

Une envie de cracher à la gueule de tous ces belligérants belliqueux brutaux? Et en même temps, marre des bons sentiments à l’approche des fêtes? Volodia: un remède parfait qui vous vaccinera contre toutes les bien-pensances, la bienveillance et l’atmosphère mielleuse de fin d’année… tout en vous déchargeant de façon cathartique de la violence structurelle, phallique et impérialiste de ce monde. Dans Volodia, l’auteur tchèque André Ourednik – également chargé de cours à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’Université de Neuchâtel – présente quatre scénarios de mise à mort. Celle de dictateurs et en particulier Volodia, diminutif affectueux de Vladimir. On vous laisse faire les déductions qui s’imposent.

A lire aussi, la critique complète de ce roman | Faut-il assassiner Poutine? Telle est la question (littéraire)

Alors, doit-il être dévoré par un crapaud aux bras de femme? Ecartelé par les parties génitales? Noyé devant l’Assemblée générale des Nations unies? Ou servi en brochette à Matteo, Solovyev et l’ami hongrois? A vous de choisir. Face à notre impuissance, Volodia un petit conte dégoûtant, méchamment plaisant.

volodia

André Ourednik 
Volodia 
Editions La Baconnière 
2023 
120 pages 

Sandrine Rovere

Comment rebondir quand on a reçu un des plus prestigieux prix littéraires des Etats-Unis et que l’on est désormais lue partout dans le monde ? La Franco-Jurassienne Elisa Shua Dusapin répond à cette question à sa manière dans son nouveau roman Le Vieil Incendie, publié à la rentrée aux éditions Zoé. L’écrivaine a choisi d’y effectuer un retour aux sources. Pour ce quatrième livre, Elisa Shua Dusapin délaisse les confins de l’Orient, auxquels elle a consacré ses précédents travaux. C’est dans le Périgord, la région où elle est née, que la Bruntrutaine situe son action.

A lire aussi, la critique complète de ce roman | Un tête-à-tête sororal dans le nouveau roman d’Elisa Shua Dusapin

Le vieil incendie relate les retrouvailles, après la mort de leur père, de deux sœurs qui ne se sont plus vues depuis quinze ans. Il y a celle qui est restée et celle qui vit désormais à New York. Il y a celle qui a perdu l’usage de la parole et celle qui manie les mots au quotidien pour son travail de scénariste. Il y a les incompréhensions, les regrets, les souvenirs. Elisa Shua Dusapin évoque la question des racines et de la communication. Mais elle le fait sans mièvrerie, sans sentimentalisme. Au contraire, Le vieil incendie est une sorte de huis clos intimiste.

Elisa Shua Dusapin
Le Vieil Incendie
Editions Zoé
2023
140 pages

Chelsea Rolle

La Justice des hommes aurait pu avoir pour titre «L’insuffisance des mots». Santiago H. Amigorena a placé dans son nouveau roman tout le poids du silence, celui qui s’installe lorsque des événements ont cassé les liens qui existaient entre des personnes qui s’aimaient. Un père, Aurélien, abandonne pour quelques instants ses enfants dans un tunnel sombre au milieu de la nuit. Responsable ou non de ce geste, il entraîne sa famille dans un criant mutisme. Comment réparer ensuite ce qui semble irréversible? Après un passage derrière les barreaux, il doit faire face, à soi-même dans un premier temps, puis à sa femme et ses enfants. On l’aura compris: ce roman est celui de la réparation par le silence et le temps, pour, peut-être, voir le bout du tunnel.

Santiago H. Amigorena
La Justice des hommes
P.O.L
320 pages
Août 2023

Aude Robert-Tissot

Romarin par-ci, tomates par-là, des linguines qui glissent et s’entrelacent autour de la fourchette, la langue qui brûle sous une lasagne… bienvenue à Rome, dans la vie de la belle et sulfureuse Ottavia. Installez-vous à sa table, vous ne serez pas déçus. Elle a pris du temps avant de s’imposer dans cet univers masculin. Avant elle, son père possédait un restaurant. Plus jeune, elle partageait sa passion avec un amour toxique avant de succomber au charme d’un critique culinaire avec qui elle a eu trois enfants. Entre travail, désirs et mélancolie, sa vie à l’aube de la quarantaine est empreinte de solitude. Julia Kerninon, avec sa plume vive, ne perd pas de temps et éveille nos sens. A coup de recettes et d’audace, Kerninon dépeint la complexité d’une femme forte, intense, voire agaçante, une travailleuse acharnée qui ne voit aucun inconvénient à ce que son mari sacrifie sa carrière pour s’occuper seul des enfants. Kerninon réalise une inversion des rôles traditionnels. Une tarte Tatin. Un sformato féministe? Mais est-ce féministe de prioriser le travail, le pouvoir, la passion, au détriment de ses proches? Ce livre nous pousse à questionner nos propres conceptions, à réfléchir sur la place du travail, de la famille et des désirs, le tout relevé par de délicieuses saveurs italiennes.

Julia Kerninon
Sauvage
L’Iconoclaste
299 pages
Août 2023

Quentin Perissinotto

Est-ce là le meilleur livre de l’année? Difficile à dire. Ce qui est en revanche bien plus clair est qu’il est certainement le plus marquant. Un jour morne de 1995, dans une chambre d’hôtel de Vancouver, Hazel Brown s’est réveillée avec la certitude absolue d’avoir écrit l’œuvre entier de Baudelaire. Elle est l’essence de ses métaphores, son œil sur la modernité, son corps face à la pauvreté. Elle ne se drape pas de ses mots, elle habite son existence. Loin d’être un exercice d’admiration pompeux, ce livre est une autobiographie fictive autant qu’un art poétique. La fractale de Baudelaire est un concentré de littérature, un shot de fulgurances lyriques. Lire Lisa Robertson, c’est se noyer dans l’immensité de la beauté des mots et sortir la tête de l’eau juste à temps pour reprendre son souffle, étourdi d’éclats, hagard de faste.

Lisa Robertson
La fractale de Baudelaire
Le Quartanier
256 pages
Avril 2023

Vous venez de lire un portrait en libre accès. Débats, analyses, actualités culturelles: abonnez-vous à notre média de réflexion pour nous soutenir et avoir accès à tous nos contenus!

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl