Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Mikhaïl Boulgakov: l’homme et l’artiste

Mikhaïl Boulgakov: l’homme et l’artiste

par Le Regard Libre
0 commentaire

Le Regard Libre N° 66 - Jérémy Berthoud

Alors que les débats sur l’existence d’une distinction entre l’homme et l’artiste font rage, s’intéresser au Roman théâtral de Mikhaïl Boulgakov, paru en 1937, ne paraît pas hors de saison. Dans cet ouvrage, l’auteur raconte en effet de manière quasi autobiographique, avec sarcasme et naïveté feinte, l’épopée que constituèrent l’écriture, la parution et l’adaptation de son premier roman en pièce de théâtre.

Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov (1891-1940) figure parmi ces auteurs qui ne se seront jamais cantonnés à un seul genre, comme en témoigne par son titre même Le Roman théâtral. Romans, nouvelles, pièces de théâtre, il serait fastidieux d’en lister l’ensemble. Pour la bonne compréhension de l’ouvrage dont il est présentement question, l’on retiendra son premier roman, La Garde blanche (1925) et l’adaptation théâtrale qu

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl