Quand La Rochefoucauld réhabilite le roi de france

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Dans Châteaux de sable, un narrateur paumé se lie d’amitié avec le fantôme de Louis XVI et tente de réhabiliter cette figure historique controversée. Un récit picaresque qui établit un dialogue entre le présent et le passé français.

Louis-Henri de La Rochefoucauld. En voici un nom bien aristocratique qui évoque, sans doute pour nos chers contemporains, l’auteur des Maximes, ce classique de la littérature moraliste du XVIIe siècle! Ce n’est toutefois pas le même La Rochefoucauld qui sera le sujet de cet article, mais l’un de ses lointains descendants, l’écrivain et critique littéraire Louis-Henri de La Rochefoucauld.

Publicités

En cette rentrée littéraire 2021, l’auteur de La Révolution française (Gallimard, 2013) publie son neuvième roman, intitulé Châteaux de sable (Robert Laffont). On y rencontre un narrateur-personnage également appelé Louis-Henri de La Rochefoucauld et qui peine à mener une existence digne (de son rang). Descendant d’une famille nobiliaire déchue après la révolution de 1789, le Louis-Henri du XXIe siècle jongle entre son métier de journaliste mal payé, sa femme Hortense qui souhaite qu’il gagne plus d’argent et sa fille Isaure, une vraie pile d’énergie, ainsi que sa prétention à écrire des livres. Tout un programme!

C’est alors qu’un soir, au cours d’une marche dans Paris, le protagoniste tombe sur un bar clandestin fréquenté par des royalistes et tenu par l’éloquent Lemoine, un ancien officier de la Légion étrangère souhaitant restaurer la monarchie et fondateur du parti «RPR» (Le «Rassemblement pour le roi»). Dans cette taverne peu recommandable, Louis-Henri fait la rencontre d’un certain Robinson qui n’est, en réalité, que le fantôme de Louis XVI qui lui demande de devenir son «nègre» et d’écrire sa biographie pour restaurer son image.

– Pendant que vous forcirez, et si vous l’acceptez, j’ai une mission pour vous.
– Laquelle?
– Etre mon nègre.
– Pardon?
– En tant que ghost king, j’ai besoin d’un ghost writer. Ce n’est pas pour me vanter, mais je ne suis pas satisfait par ce qui a été écrit sur moi jusque-là. J’ai eu un jour cette phrase devant mon loyal Malesherbes, qui vous a précédé auprès de moi: «J’aime mieux laisser interpréter mes silences plutôt que mes paroles…»

Au fil des dix-sept chapitres qui composent ce récit picaresque, le rire et l’aventure sont au rendez-vous. De même qu’une bonne dose d’autodérision dont fait preuve le héros, lucide sur sa condition peu reluisante et, en même temps, touchant dans l’adversité. L’auteur, à travers son personnage, livre une lecture alternative de l’histoire de France du point de vue des «perdants» de la Révolution française, à savoir les nobles. L’événement dépeint perd de son romantisme pour devenir une énorme boucherie sanguinaire orchestrée par de jeunes ambitieux et de petites gens guère recommandables. Certains personnages tels que le radical Lemoine voient d’ailleurs dans la révolution une «guerre de religion» et souhaitent faire table rase de cet événement catastrophique.

Publicités

Pendant qu’il rédige son travail sur Louis XVI, qu’il surnomme affectueusement «Obélix de Bourbon», Louis-Henri médite sur sa généalogie et sur la révolution, notamment en lisant l’essai L’Ancien Régime et la Révolution d’Alexis de Tocqueville, et explore la personnalité des autres acteurs de cet événement historique majeur tels que Marie-Antoinette (bien vivante, également, dans le livre!).

NEWSLETTER DU REGARD LIBRE

Recevez nos articles chaque dimanche.

Il y aurait tant à écrire sur ce récit, tant il est riche en anecdotes historiques, en humour et, au fond, s’avère un passage pour aborder l’histoire de France différemment. Cette aventure d’historiographe du roi permet notamment à Louis-Henri d’échapper légèrement à son quotidien morose et lui redonne accès au rêve. Finalement, peut-être est-ce bien cela que l’auteur (et son personnage) souhaite transmettre aux lecteurs, notamment à travers le titre Châteaux de sable, des moments de rêverie.

Ecrire à l’auteur: ivan.garcia@leregardlibre.com

Crédit Photo: © Jaime Spaniol on Unsplash

Louis-Henri de La Rochefoucauld
Châteaux de sable
Editions Robert Laffont
2021
243 pages

Laisser un commentaire