«Les Alpes à vélo» ou quand l’effort sportif stimule la créativité

ENTRETIEN, Jean-David Ponci | Nicolas Richoz est triathlète. Deux jours après avoir terminé son master en génie civil à l’EPFL, il se lance dans l’aventure de parcourir à vélo, avec son amie Coralie, les principaux cols des Alpes. Le but? En faire un livre. «Les Alpes à vélo» nous transmet ce que vit un cycliste: effort et ravissement, chaleur humaine et imprévus, joies intenses et déceptions; un ouvrage d’une grande richesse dont les photos, d’une qualité exceptionnelle, séduiront aussi ceux qui ne s’intéressent guère à la petite reine. La rigueur avec laquelle est planifié le parcours, la structure du livre, les cartes, les index nous révèlent également les qualités d’ingénieur de son auteur.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)