Archives par mot-clé : bob dylan

Quelques pistes pour bien écouter le nouvel album de Francis Cabrel

Article inédit – Jonas Follonier

Le barde d’Astaffort revient après cinq ans pour un quatorzième album studio. Avec A l’Aube revenant, arrivé le mois dernier, Francis Cabrel présente un album très cabrélien. Mêlant ses thèmes fétiches à son ambiance folk très caractéristique, l’auteur-compositeur-interprète français nous présente treize titres raffinés, où le renouveau se trouve dans les finesses. Un album exquis, comme tous ses autres albums, même si on peut regretter les nouvelles habitudes mélodiques de l’artiste. Celles-ci ont aussi leurs bons côtés. Analyse.

Lire l’article (en libre accès)

Morgoran à la Case à Chocs: pour quelques secondes de plus

Article inédit – Jonas Follonier

Vendredi soir, l’artiste neuchâtelois Morgoran a présenté son nouvel EP A ces quelques secondes sous forme de concert-vernissage à la Case à Chocs. Auteur-compositeur de tous ses titres, le jeune imbibé de folk et de chanson française a interprété ses six nouveaux titres et des versions réarrangées de ses plus anciennes chansons, accompagné par d’excellents musiciens. Retour sur une soirée à l’ambiance à mi-chemin entre le salon et le saloon.

Lire l’article en libre accès

Maxence Léonard et sa mélancolie écorchée

Le Regard Libre N° 52 (à paraître) – Jonas Follonier

Il fait partie des jeunes pousses très prometteuses de la chanson francophone en Suisse romande. Multi-instrumentiste insatiable, Maxence Léonard s’inscrit dans une veine singulière faite de folk, de rock progressif, de chanson française et de musique expérimentale. Son Cirque est sorti le 12 avril dernier et, outre ses dates en Suisse, l’auteur-compositeur-interprète a donné une série de concerts à Munich du 22 au 27 mai 2019. Rencontre avec l’ovni à la fin de son concert du 18 mai aux Faux Nez de Lausanne.

Lire le début de l’entretien

«A bright light», lumières d’une voix sombre

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

La musique peut être spirituelle. C’est le cas des compositions de Karen Dalton. Sans liturgies ni textes sacrés, mais avec une énergie qui aimante l’auditeur et le plonge dans une dimension parallèle. Celle qui fait trembler tout le corps. Celle qui heurte parfois le cœur. Celle qui réveille les ancêtres. La musicienne d’origine amérindienne a collecté des chants traditionnels et a composé ses propres chansons avec l’âme comme matière première. Son travail n’a été reconnu qu’après sa mort prématurée en 1993.

Continuer la lecture de «A bright light», lumières d’une voix sombre

Morgoran, le Bob Dylan suisse romand

Le Regard Libre N° 41 – Jonas Follonier

Si vous êtes auditeurs de la radio Option Musique, alors vous devez souvent entendre l’une ou l’autre de ses chansons. Morgan Léchot, alias Morgoran, est un auteur-compositeur-interprète neuchâtelois représentatif de la nouvelle vague folk de la chanson française. Rencontre avec un jeune artiste prometteur.

Continuer la lecture de Morgoran, le Bob Dylan suisse romand

Leif Vollebekk, « Twin Solitude »

Les mélodies du jeudi – Alexandre Wälti

Un article également consultable sur LeMurDuSon.ch

La mélancolie, c’est vrai. Nous pouvons l’entendre dans la musique de Leif Vollebekk. Mais pas seulement. Il y a surtout une maîtrise du groove qui n’est pas commune chez les songwriters. Le Canadien m’est tombé une première fois dans les oreilles en 2010 avec l’album intimiste Inland. Heureusement !

Je réécoute souvent Inland avec beaucoup de plaisir. Quand j’ai besoin d’authenticité musicale. Quelque chose de l’ordre de l’inachevé le caractérise encore aujourd’hui, peut-être le charme du premier album. La guitare acoustique n’y est pas dissimulée derrière des arrangements trop précis. Elle est brute et parfois imparfaite.

Continuer la lecture de Leif Vollebekk, « Twin Solitude »

Le noble Bob Dylan

Regard sur l’actualité – Jonas Follonier

Le 12 novembre 2016 restera dans les mémoires. Il y a quatre jours, le Prix Nobel de littérature a été décerné non pas à Philip Roth ou à Haruki Murakami, mais à un auteur-compositeur-interprète connu pour son talent poétique et son genre musical, le folk rock, qu’il popularisa durant les années soixante et développa durant les années septante et au-delà: Bob Dylan.

Maintenant encore, cet inspirateur aussi bien de Francis Cabrel que de Guns n’ Roses prouve son génie artistique d’album en album. Mérite-t-il pour autant un Prix Nobel? Difficile à dire. Au Regard Libre, personne n’a un avis figé sur la question. Nul ne peut être insensible à l’univers musical de ce créateur du rock moderne, là n’est pas la question. Il demeure cette interrogation: en décernant leur prix prestigieux à Dylan, les académiciens suédois ne sont-ils pas en train de mélanger les choses? Continuer la lecture de Le noble Bob Dylan

Les polnarévolutions

Retour sur le parcours de Michel Polnareff

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement