Archives par mot-clé : démocratie

Israël : un projet de loi qui pose des questions démocratiques

Les lundis de l’actualité – Baptiste Michellod

Le 13 juillet dernier, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a vivement critiqué l’ambassadeur européen en Israël, Emanuele Giaufret. En cause, l’intervention de ce dernier à la Knesset (le parlement israélien) durant laquelle il a exprimé ses inquiétudes vis-à-vis du projet de Loi Fondamentale « Israël en tant qu’Etat-Nation du peuple juif » actuellement en discussion. Selon l’ambassadeur européen, la législation nuirait gravement aux principes démocratiques. Quels sont les fondements de cette inquiétude ? Continuer la lecture de Israël : un projet de loi qui pose des questions démocratiques

Elections mexicaines : Trump au second plan, la drogue devant

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

La 1er juillet 2018 se sont tenues les élections générales mexicaines. Autant le parlement que les gouverneurs, les maires ou le président ont dû être désignés par le peuple mexicain. Pour la première fois de son histoire, un homme de gauche siègera à Mexico en la personne de Andres Manuel Lopez Obrador. Cette poussée populaire en faveur d’un homme hors du système politique traditionnel mexicain, même s’il a eu une longue carrière politique auparavant, ne doit pas être mise en comparaison avec l’élection de Donald Trump de l’autre côté de la frontière.

Continuer la lecture de Elections mexicaines : Trump au second plan, la drogue devant

Elections sous tensions au Pakistan

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Le 25 juillet de cette année se tiendront les élections législatives au Pakistan. Information qui, au premier abord, peut sembler banale. Cependant, jamais, dans ce pays de 200 millions d’habitants aux portes du théâtre afghan, deux gouvernements civils successifs ne s’étaient succédé. Alors qu’au moins quinze chefs d’Etat ont été déposés par la puissante armée depuis 1947, un semblant de stabilité se serait-il installé dans la République islamique du Pakistan ?

Continuer la lecture de Elections sous tensions au Pakistan

Egypte, la réélection malgré le désastre

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Comme prévu par tous les spécialistes, le premier tour de la présidentielle égyptienne n’a pas été un problème pour le président Abdel Fattah al-Sissi. Son seul opposant ayant fait pâle figure. Un autre score n’était d’ailleurs pas attendu puisque l’adversaire du président n’était autre qu’un de ses proches, Moussa Mostafa Moussa. Tous les potentiels rivaux de la reconduite du président-général de l’Egypte ont préalablement fini en prison ou se sont, par magie, retirés d’eux-mêmes. Pour couronner le tout, les médias sont tout entier dans la poche du général et il n’a pas hésité à faire expulser l’une des dernières correspondantes permanentes de journaux occidentaux en Egypte. On le voit, le scrutin ne pouvait se tenir dans une atmosphère démocratique et cette élection constituera un bien mauvais indicateur de la popularité de Sissi.

Continuer la lecture de Egypte, la réélection malgré le désastre

Tourisme électoral, oui, et alors ?

Les lundis de l’actualité – Nicolas Jutzet

Dévoilée par le Tages Anzeiger, la polémique n’est pas prête de se dégonfler. Traitant Moutier de République bananière  terme péjoratif qui sous-entend qu’une ploutocratie règne sur un Etat clientéliste et peu transparent le journal alémanique est encore une fois au cœur de l’actualité. Après « l’affaire Broulis » et la pseudo-controverse Isabelle Moret, voilà un nouvel article au potentiel intéressant. C’est que la question est sujette à émotions. Continuer la lecture de Tourisme électoral, oui, et alors ?

Pologne, la tentation autocratique

Les lundis de l’actualité – Diego Taboada

Une nouvelle loi sur le rôle de la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale fait polémique. Elle est représentative d’une tendance dans certains pays au sein de l’UE qui défendent la « démocratie illibérale » comme modèle alternatif. Alors que le danger pour la démocratie est réel, l’Union européenne peine à se faire entendre. Continuer la lecture de Pologne, la tentation autocratique

Trump à Davos, un cadeau pour la Suisse

Les lundis de l’actualité – Loris S. Musumeci 

Le président Donald Trump était annoncé en trouble-fête pour le forum économique de Davos. Sa venue pure et simple criait au scandale. Des journaux du monde entier imaginaient les pires scénarios pour son discours officiel, prononcé vendredi dernier. Des activistes suisses, eux, brandissaient fièrement leur « TRUMP NOT WELCOME » dans les grandes villes helvétiques, n’ayant pas été autorisés à manifester dans la commune grisonne.

Continuer la lecture de Trump à Davos, un cadeau pour la Suisse

Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Le Regard Libre N° 34 – Clément Guntern

Les événements de ces derniers mois en Espagne et plus particulièrement en Catalogne ont remis sur le devant de la scène un principe du droit international public forgé au siècle passé que les indépendantistes catalans souhaitent appliquer chez eux : celui des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Autour de la question catalane gravitent des principes qu’il faut manier avec une grande prudence, tant ils se trouvent au cœur de la structure internationale actuelle si douloureusement mise en place après des siècles de guerres. Ces principes régissent deux entités particulières qui souvent se sont opposées et combattues mais qu’il fallut, de quelque manière que ce fut, faire coïncider du mieux possible. Il s’agit de l’Etat et du peuple.

Pour révéler l’extrême difficulté à créer des Etats sur des peuples, la seule pensée des époques antérieures et des maints exemples que l’Histoire a pu nous offrir en matière de guerres civiles, de décolonisation, de libération suffit. Les millions d’êtres humains sacrifiés pour permettre la plus grande adéquation possible entre Etats et peuples ont convaincu qu’il ne fallait plus étudier cette question si particulière dans la champ de la sociologie ou de l’histoire mais dans celui du droit. Continuer la lecture de Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Le monde va-t-il aussi mal qu’on le pense ?

Le Regard Libre N° 33 – Clément Guntern

Il existe chez l’homme actuel une propension à penser que le monde, la société dans laquelle il vit, va au plus mal. Ce qu’il voit autour de lui ne le laisse guère accepter le contraire ; les guerres, les famines et la violence sont omniprésentes.

Il n’est pas nécessaire d’aller au bistrot pour l’entendre. Ce discours, si répandu dans les médias ou en politique, dépeint un monde empli de dangers et de catastrophes. Des intellectuels se mêlent aussi au concert des alarmistes se lamentant sur le monde dans lequel nous vivons. Des personnalité dont nous attendrions d’avoir la capacité d’analyser les problèmes contemporains se laissent dicter leurs propos par les sentiments du moment, tel l’ancien chef d’état-major des armées des États-Unis qui parlait il y a trois ans d’un monde qui n’avait « jamais été aussi dangereux qu’aujourd’hui ».

Peut-on effectivement dire que notre Terre n’a jamais si mal tourné ? Nous allons tenter d’apporter quelques éléments de réponse à cette grande question, en observant à cette fin quelques facteurs-clés sur l’état du monde. Nous nous baserons sur plusieurs mesures telles que les guerres, la pauvreté, la démocratie ou la violence, pour dresser un bilan sommaire de notre époque.

Nous n’avons jamais eu si peu de violence

Continuer la lecture de Le monde va-t-il aussi mal qu’on le pense ?

« Si le peuple pense mal, il faut changer le peuple »

Le Regard Libre N° 19 – Nicolas Jutzet

Rejet de l’EEE en 1992, refus de la constitution pour l’Europe en 2005, 9 février 2014 en Suisse et désormais le Brexit. Le point commun de ces votations ? La grande majorité de la classe politique se prend une claque, par une partie du peuple qui refuse de suivre l’avis d’une élite trop sûre d’elle. Et souvent, loin de faire preuve d’intelligence en se remettant ne serait-ce que légèrement en question, cette dernière s’enfonce par la suite encore plus dans l’embarras, en stigmatisant l’avis sorti des urnes, en remettant en cause la compréhension même de la votation. Cette élite qui s’autoproclame « éclairée » pratique la démocratie par beau temps. Sans comprendre le message envoyé pendant les averses, elle crée des orages.

Le récent Brexit est un exemple parfait. Les jours suivant le résultat, nombreux journalistes, écrivains, politiciens et autres sociologues en souffrance morale sont venus nous expliquer que, malheureusement, c’étaient l’ignorance, le populisme, le racisme et la vieillesse qui se sont imposés. En face ? L’intelligence, l’ouverture, le progressisme et la jeunesse. Rien que ça. On aura même droit aux articles regroupant les témoignages des pro-brexit qui regrettaient de l’avoir voté, agrémentés de graphes montrant une explosion de questions type « Que se passe-t-il si nous quittons l’UE ? Qu’est-ce que l’UE ? » sur Google. Le tout pour nous expliquer que finalement, même si le oui s’était imposé, cela ne représentait pas une réelle volonté du peuple. Continuer la lecture de « Si le peuple pense mal, il faut changer le peuple »