Archives par mot-clé : émotions

« On Chesil Beach », un drame qui parle aux cœurs

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

On Chesil Beach s’ouvre sur des plages d’une beauté à couper le souffle avec comme bande-son le timbre chaud d’un saxophone. Un moment jazzy entre joie et mélancolie préfigurant la dimension musicale qui sera capitale dans le film. Ce drame anglais, réalisé par Dominic Cooke, est une adaptation du roman de Ian McEwan paru en 2007 – l’auteur même dont le roman My Lady s’est vu également transposé au cinéma il y a une semaine.

Continuer la lecture de « On Chesil Beach », un drame qui parle aux cœurs

Rencontre avec Amélie Wauthier et «Amélie Colère»

Le Regard Libre N° 39 – Loris S. Musumeci

La littérature de jeunesse, épisode 2/2

Amélie Wauthier a parlé aux enfants avec tendresse en racontant l’histoire d’Amélie Colère. Son dessin est fin ; son texte, authentique et soigné. La jeune artiste est passée par les Beaux-Arts de Bruxelles avant de revenir en Suisse. Aujourd’hui, elle enseigne le bricolage aux adolescents et prépare de nouveaux ouvrages. A la grande joie de la rédaction du Regard Libre, Amélie Wauthier pratique même le dessin de presse pour nos éditions depuis le mois de mai.

Continuer la lecture de Rencontre avec Amélie Wauthier et «Amélie Colère»

Sylvan LaCue, « Apologies in Advance »

Les mélodies du jeudi – Olivier Graber

Un article également consultable sur LeMurDuSon.ch

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que 2018 nous offre une première belle surprise. Apologies in Advance, troisième projet studio de Sylvan LaCue, est un disque humain, sincère et qui sait allier avec réussite influences passées et présentes.

Continuer la lecture de Sylvan LaCue, « Apologies in Advance »

« L’Ile aux chiens », une œuvre d’art complète

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Japon, dans un futur proche. Tous les chiens de la ville de Megasaki souffrent de la grippe canine et de la fièvre de la truffe, des maladies apparemment contagieuses pour l’homme. Le maire Kobayashi décide alors d’isoler – littéralement – ces chiens sur une île abandonnée où sont déversés tous les déchets de la ville. En guise de gage, le maire y envoie son propre chien, Spots. En six mois, l’île se peuple de tous les chiens de la ville, tous mystérieusement atteints de cette fièvre dangereuse. Ici, leurs journées se déroulent entre une bagarre pour un sac poubelle et la remémoration de leur passé domestiqué, jusqu’au jour où atterrit sur l’île un petit pilote à la recherche de son meilleur ami à quatre pattes.

Continuer la lecture de « L’Ile aux chiens », une œuvre d’art complète

« Call me by your name » ou l’histoire d’un premier amour

Les mercredis du cinéma – Marina De Toro

Été 1983, au nord de l’Italie, le jeune Elio Perlman (Timothée Chalamet), dix-sept ans, passe les vacances avec sa famille dans leur maison isolée. Son père est professeur et spécialiste de l’histoire gréco-romaine, dont la majeure partie de ses objets d’étude se trouvent sur la péninsule italienne. C’est pourquoi il convie son doctorant américain, Oliver (Armie Hammer), à passer six semaines dans sa villa italienne afin d’étudier les quelques statues retrouvées en région lombarde.

Les vacances en Italie sont rythmées par les baignades, les sorties, la musique et la découverte d’une contrée paisible. Cependant, cet été ne va ressembler à aucun autre pour Elio. C’est en effet pendant ces quelques semaines que son identité va évoluer à travers les différentes romances qu’il va expérimenter, notamment celle avec le charmant Oliver.

Continuer la lecture de « Call me by your name » ou l’histoire d’un premier amour

« Westworld », une série qui pose des questions

Le Regard Libre N° 23 – Jonas Follonier

Westworld, une série télévisée produite par HBO (auxquels nous devons le succès planétaire Game of Thrones) et dont la première saison a été diffusée en 2016, n’est pas une série comme les autres. Elle ne se concentre ni sur des histoires de sexe ou d’amourettes, ni sur des intrigues policières qui se ressemblent toutes. Non, elle pose avant tout des questions philosophiques.

Cette série futuriste dérivée du film Mondwest (1973) met en scène un parc d’attraction animé par des androïdes et proposant aux visiteurs de s’immerger dans le contexte du far-west. Ce décor permet au téléspectateur de se confronter au futur très présent des robots et de se demander s’ils ont une conscience, s’ils sont vivants, ou encore si leurs émotions sont aussi vraies que les nôtres ou s’il s’agit de pseudo-émotions. Continuer la lecture de « Westworld », une série qui pose des questions

Le récit de Sion par son président (Rencontre avec Marcel Maurer)

Le Regard Libre N° 16 – Jonas Follonier

Marcel Maurer est le président de Sion depuis janvier 2009. Il finira son mandat en fin d’année 2016 et a déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas. Il y aurait beaucoup à dire sur son bilan très positif, mais c’est pour son livre « Sion… La Vie » paru en décembre 2015 que Monsieur Maurer nous a aimablement reçus dans son bureau.

Jonas Follonier : Tout d’abord, d’où est née l’idée de réaliser un ouvrage sur Sion ?

Marcel Maurer : Cela fait longtemps que l’idée me trotte dans la tête. Sion est une belle ville, dotée de bons photographes, et il se trouve que j’aime écrire. Quand j’étais plus jeune, j’écrivais déjà dans des petites revues par exemple. Je prévoyais d’écrire quelque chose à la retraite. Il y a eu ensuite la rencontre avec Claude Coeudevez, et l’aventure est donc arrivée plus vite que prévu. Continuer la lecture de Le récit de Sion par son président (Rencontre avec Marcel Maurer)