Archives par mot-clé : film d’action

The Darkest Minds – Heureusement, nos enfants ne sont pas comme ça

Les mercredis du cinéma – Nicolas Jutzet

Le film de Jennifer Yuh Nelson – connue pour être la réalisatrice de Kung Fu Panda 2 et 3 – est une science fiction. Dans un monde futur, les enfants et les adolescents se mettent à subir des transformations étranges qui obligent l’Etat, incarné par un Président qui souhaite réagir à la situation « en dehors de toute logique politique, il s’agit de nos enfants, de notre futur », à réagir. La situation est grave, même son propre fils est touché. 

Continuer la lecture de The Darkest Minds – Heureusement, nos enfants ne sont pas comme ça

Du rythme et de l’action à l’ «Hotel Artemis»

Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) – Virginia Eufemi

Présenté en première suisse et dans la catégorie « Films of the third kind » au NIFFF, Hotel Artemis par Drew Pearce s’inscrit dans la tradition du film d’action tout en arborant un style propre et innovant. Continuer la lecture de Du rythme et de l’action à l’ «Hotel Artemis»

« Mutafukaz » : un film d’action frais et contemporain

Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) – Virginia Eufemi

Des quartiers malfamés, des déchets et des images de la Vierge Marie constituent le décor de Mutafukaz, remarquable film d’animation franco-japonais faisant partie de la catégorie « Films of the third kind » du NIFFF. Cette section, qui regroupe les œuvres inclassables par leur originalité, accueille cette perle, adaptation de la BD française éponyme par Guillaume « Run » Renard, qui a également co-réalisé le film avec Nishimi Shojiro.

Continuer la lecture de « Mutafukaz » : un film d’action frais et contemporain

« Death Wish » ne nous aura donné envie de rien

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

«  – Qui êtes-vous ?

– Ton dernier client. »

Paul Keersey (Bruce Willis) est chirurgien urgentiste à Boston. Vivant entre le rythme effréné des opérations et l’harmonie de sa vie de famille aux côtés de sa femme et de sa fille, il mène une vie privilégiée, contrastant fortement avec celles des gangsters et autres miséreux de la ville. Repéré par le voiturier d’un restaurant qui photographiera son adresse afin de le cambrioler, celui qui s’est éloigné du déterminisme social dans lequel aurait pu le plonger la relation malsaine qu’il entretenait avec son père se voit un jour démuni.

Sa femme et sa fille sont agressée lors du vol organisé par le fameux voiturier, alors qu’il avait du se rendre précipitamment à l’hôpital. La première décèdera et la seconde restera plongée dans un profond coma, chaque jour amoindrissant un peu plus ses chances de survie. Seul face au deuil, hanté par l’inquiétude et la colère, il ne trouvera le sommeil que le jour où il se retrouve de façon impromptue au milieu d’une scène de vol de voiture. Sans sourciller, il utilise pour la première fois l’arme récupérée sur l’un de ses patients et assassine l’un des malfrats. Continuer la lecture de « Death Wish » ne nous aura donné envie de rien

« Ready Player One », une science-fiction qui touche juste

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Nous sommes en 2054. L’humanité fait face à de nombreux problèmes sociaux, écologiques et économiques. Pour échapper à ce triste quotidien composé de misère, de grisaille et de villes trop pleines, les gens trouvent refuge dans un monde virtuel créé par le milliardaire James Halliday. Il s’agit d’un jeu extrêmement développé où la réalité est simulée par un casque spécial ; d’un « monde où les limites de la réalité sont celles de notre imagination » : Oasis.

Continuer la lecture de « Ready Player One », une science-fiction qui touche juste

« Kingsman : Le Cercle d’or »

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Nous pensons à un cartel de la drogue, un certain Cercle d’or. »

Le bel Eggsy (Taron Egerton) sort de la boutique « Kingsman ». Le soir est tombé ; le calme règne. Alors qu’il se délecte de son élégance dans le reflet luisant de la porte, une voiture débarque, assurée. L’homme qui en sort semble connaître Eggsy. Il lui demande d’ailleurs de lui ouvrir la porte de son taxi. Roulement de tambours, et l’action commence. Les deux se battent violemment. Après une intense course-poursuite entre le taxi doté d’incroyables technologies et les véhicules de l’ennemi, le héros réussit à se libérer pour rejoindre ensuite sa sublime compagne (Hanna Alström), qui plus est princesse de Suède.

Tout roule : les potes, l’amour, le camouflage parfait des services secrets Kingsman dans l’arrière boutique d’un tailleur prestigieux. En dépit de ses nombreuses et dangereuses missions, Eggsy ne perd pas de son charme, et aucune de ses mèches ne bouge. Un soir, le drame. Une compagnie mafieuse pirate les systèmes informatiques de l’agence d’espionnage, et tous les agents du Kingsman sont individués et tués. Eggsy a miraculeusement échappé au carnage. Le coordinateur de missions, Merlin (Mark Strong), reste aussi en vie. Les deux survivants ne doivent pas se laisser submerger par l’émotion et mener à bout leur engagement : mettre la main sur le cartel de drogue qui veut leur mort.

Continuer la lecture de « Kingsman : Le Cercle d’or »