Archives par mot-clé : laetitia dosch

Judith Zagury: «Dès qu’il y a une méthode, il y a un danger à travailler avec des êtres vivants»

Le Regard Libre N° 53 – Ivan Garcia

Suite à notre rencontre avec Laetitia Dosch au sujet de la reprise de son spectacle Hate, nous avons souhaité en savoir plus sur Corazón [ndlr: le cheval qui joue dans Hate], ainsi que sur la personne qui gère le lieu où celui-ci a passé son existence et a été éduqué. Le mercredi 19 juin, votre rédacteur est donc de retour à Gimel pour rencontrer Judith Zagury, la co-fondatrice de l’école-atelier Shanju. Comédienne, dramaturge, Judith a aimablement accepté de nous recevoir autour d’un thé pour répondre à nos questions.

Lire l’entretien
Publicités

Courte introduction au théâtre équestre

Le Regard Libre N° 53 – Ivan Garcia

Du 29 août au 1er septembre derniers, le Théâtre de Vidy a proposé à ses spectateurs une reprise du spectacle Hate pour inaugurer la nouvelle saison théâtrale. Ce faisant, Le Regard Libre invite son lectorat à plonger dans les coulisses de cette création en vous proposant un double entretien avec Laetitia Dosch, comédienne et metteur en scène, ainsi qu’avec Judith Zagury, coach équestre à l’école «Shanju», en vue de découvrir la manière dont ce spectacle est venu au monde, ainsi que l’univers fascinant du théâtre équestre.

Continuer la lecture de Courte introduction au théâtre équestre

Laetitia Dosch: «Mon travail est de placer les gens dans un endroit où ils ont matière à penser»

Le Regard Libre N° 53 – Ivan Garcia

Dossier spécial «Hate – Une forme de théâtre inédite: la tentative d’un duo avec un cheval»

Le mardi 11 juin 2019, à l’école-atelier «Shanju» basée à Gimel, en pleine nature, nous rencontrons Laetitia Dosch, comédienne et metteur en scène franco-suisse. Personne charmante et accueillante, elle nous a généreusement consacré un peu de son temps pour parler de la reprise de son spectacle Hate. Il s’agit d’un duo avec un cheval nommé Corazón, joué en 2018 au Théâtre de Vidy, et repris du 29 août au 1er septembre prochains, à Gimel, pour lancer la nouvelle saison théâtrale.

Lire le grand entretien

A Vidy, une nouvelle saison sous la bannière politique

Le Regard Libre N° 52 – Ivan Garcia

Le lundi 20 mai dernier, le théâtre de Vidy organisait la présentation de la première partie de la nouvelle saison 2019-2020. Dernière saison avant la rénovation du théâtre, celle-ci s’annonce riche en artistes de qualité et en spectacles engagés.

Lire l’article

« Gaspard va au mariage », le film le plus bizarre de ce printemps

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Déjà le générique aux lettres vertes « fluo » témoigne d’une esthétique particulière, plutôt désagréable. Tout comme la musique qui l’accompagne, digne des pires répondeurs automatiques de filiales commerciales. Puis, une invraisemblable première scène. Sans rire, le hasard de circonstances qui réunit Gaspard (Félix Moati) et Laura (Laetitia Dosch), nous n’y croyons pas une seconde, si tant est que nous y comprenions quelque chose.

Mais, qui l’eût cru, le pire reste à venir. Le spectateur se dit : non, tout de même, ils n’ont pas osé ? C’est bien l’annonce d’un premier chapitre au titre kitsch qu’il voit défiler à l’écran, avec en arrière-fond le plan d’un personnage au ralenti. Au ralenti ! C’est comme si le directeur de la photographie découvrait, euphorique, les quelques options d’iMovie et qu’il tentait une première expérimentation. Redevenons un peu sérieux : ce découpage en quatre parties n’était vraiment pas une bonne idée – un « reste du scénario », selon le réalisateur Antony Cordier – car la matière du film, elle, mériterait une meilleure forme.

Continuer la lecture de « Gaspard va au mariage », le film le plus bizarre de ce printemps