Archives par mot-clé : max moeschler

La Fée Maltée prend ses quartiers à Echallens

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Active depuis plusieurs années déjà, la brasserie de la Fée Maltée passe à la vitesse supérieure dans ses nouveaux locaux, situés dans la zone industrielle de La Clopette à Echallens. Retour sur l’inauguration d’une nouvelle venue prometteuse.

Lire la chronique

Aare Bier: quand la Bavière s’invite en terres bernoises

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

A l’image du reste du pays, la capitale helvétique et ses alentours ne sont pas en reste en matière de bières artisanales: cap aujourd’hui sur la brasserie Aare Bier, l’un des fers de lance de l’arsenal brassicole bernois. 

Fondée en 2006 à Bargen, dans le Seeland bernois et sur les rives de l’Aar, la brasserie Aare Bier a connu un succès particulièrement retentissant ces dernières années, au point de devenir une référence régionale. On la retrouve en effet dans la plupart des magasins de la région, ainsi qu’à de nombreux événements. Elle commence également à s’exporter avec une réussite notable dans les autres cantons, après s’être plutôt cantonnée aux frontières régionales ces dernières années.

L’une des raisons de ce succès est incontestablement le soin tout particulier accordé au choix des ingrédients: l’eau provient en effet des sources, très pures, de la Bargenschanze, et les houblons et levures sont méticuleusement sélectionnés parmi des souches suisses et allemandes. La tradition ancestrale du brassage à l’allemande est également au centre de la philosophie de la brasserie, et toutes les bières sont brassées conformément à la Reinheitsgebot de 1516, édit sur la pureté de la bière faisant encore parole de loi dans le milieu du brassage outre-Rhin.

Les bières produites par la brasserie Aare Bier sont donc résolument typées germaniques, à commencer par la Kellerfrisch, bière blonde non-filtrée. Son goût vif aux arômes fins et travaillés la rend très accessible et facile à boire, et son caractère affirmé en fait une alternative avantageuse à la plupart des lagers.

La Weizen, bière blanche plusieurs fois primée, s’inscrit quant à elle dans la plus pure tradition germanique, avec des traces d’agrumes et une mousse généreuse. L’utilisation de différents malts de blé caramélisé, de malts d’orge sélectionnés et de houblons finement dosés affinant le tout, elle n’a pas à rougir face aux standards du genre.

Sobrement baptisée Amber, la bière ambrée proposée par la brasserie se démarque par l’utilisation de quatre sortes de malt et de trois houblons aromatiques différents, lui conférant une magnifique robe cuivrée et une belle complexité en bouche, avec un final caramélisé.

Proche géographiquement des contrées romandes, la brasserie Aare Bier démontre une fois de plus la perméabilité du Röstigraben, du moins lorsqu’il s’agit de bière. Prost!

Ecrire à l’auteur: max.moeschler@leregardlibre.com

Crédit photo: ©️ Aare Bier

«Heavy Metal, Heavy Beers»: retour sur le Pétrole Festival à Saignelégier

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Il semblerait qu’en matière de bière, tous les chemins ne mènent pas à Rome, mais bien à Saignelégier, au coeur des Franches-montagnes. Une fois n’est pas coutume, nous revenons aujourd’hui sur l’un des événements merveilleusement déjantés dont la brasserie BFM a le secret: le Pétrole Festival.

Lire l’article

L’Empire du Milieu, bientôt celui de la bière?

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Parmi le foisonnement des pays producteurs de bière, ils en sont qui, forts de traditions millénaires, ont depuis longtemps gagné leurs lettres de noblesse dans le monde entier. C’est le cas, par exemple, de la Belgique, de l’Allemagne ou encore de l’Angleterre. Viennent ensuite ceux qui, comme la Suisse ou les Etats-Unis, connaissent une formidable expansion des brasseries artisanales, dont le succès et la renommée grandissent de pair. J’ai eu, au cours d’un récent voyage, le plaisir de découvrir une terre dont la production brassicole, à l’image de nombreux autres aspects du pays, reste méconnue sur le Vieux Continent: la Chine.

Continuer la lecture de L’Empire du Milieu, bientôt celui de la bière?

Le Lago Lodge, un monument seelandais

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

A Bienne, au bord du lac du même nom, le Lago Lodge s’impose comme un incontournable, un lieu-dit pour les amateurs de bière, mais pas seulement. En rassemblant dans la convivialité auberge de jeunesse, restaurant et brasserie artisanale sous le même toit, l’établissement a trouvé la recette qui fait son succès depuis près de vingt ans. Continuer la lecture de Le Lago Lodge, un monument seelandais

La Brasserie B’Art a ouvert ses portes aux bubus neuchâtelois

Les vendredis de la microbrasserie – Jonas Follonier
(En collaboration avec Max Moeschler pour les dégustations)

Et un tour de plus dans notre tournée de bières et surtout de brasseries suisses. C’est à Neuchâtel que nous retournons en cette saison où l’automne se fait hivernal et où une nouvelle venue fait son entrée sur la scène des institutions brassicoles.

Connaissez-vous le «bubu»? Sous-genre du désormais célèbre «bobo», le «bubu» est un bourgeois-bohème barbu. C’est sans doute ce qualificatif qui siérait le mieux à la majorité de la clientèle présente le 17 novembre dernier. Un véritable entre-soi générationnel, celui des trentenaires branchés et amateurs de bières artisanales. De quoi faire plaisir à un sociologue désireux de créer une nouvelle étiquette dans sa soif de catégorisation.

Continuer la lecture de La Brasserie B’Art a ouvert ses portes aux bubus neuchâtelois

La Celestial, une nouvelle venue prometteuse

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Lieu apprécié des vacanciers en été et des curieux de la nature en quête de paysages féeriques en hiver, les marais et la plage de la Tène, à l’extrémité est du lac de Neuchâtel, ont tout d’un paradis préservé, entre une zone industrielle et l’agglomération avoisinante. C’est dans ce cadre unique que s’est érigée la jeune et fringuante Brasserie Celestial. Continuer la lecture de La Celestial, une nouvelle venue prometteuse

La BLZ Company, le succès au parfum local

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

A l’image de la pléthore de brasserie artisanales émergeant en Suisse romande, la Brasserie BLZ Company d’Orvin a le vent en poupe. Depuis sa fondation en 2014, son succès ne cesse de croître, au même titre que sa production répondant à une demande exponentielle, et sa renommée, qui dépasse désormais largement les frontières du petit village du Jura Bernois.

Continuer la lecture de La BLZ Company, le succès au parfum local

L’Apaisée, une perle houblonnée au bout du Léman

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

C’est au cœur de la cité de Calvin que nous emmène aujourd’hui notre pèlerinage dans le foisonnant monde des brasseries artisanales. Nous vous y présentons u ne brasserie unique, originale et sans concessions : la Brasserie l’Apaisée à Genève.

C’est en 2014, au retour d’un séjour au Québec, que Xavier Righetti décide de commencer à brasser sa propre bière, dans sa cuisine tout d’abord. Passionné par la très riche scène des craft beers américaines, il entreprend alors d’étoffer une offre brassicole genevoise encore pauvre en terme de bières artisanales typées IPA. Le nom de la brasserie est inspiré du ressourcement qu’en tire son créateur : « faire de la bière est aussi un moyen de revenir à une activité plus manuelle et moins stressante, éloignée des écrans d’ordinateur », explique-t-il.

Continuer la lecture de L’Apaisée, une perle houblonnée au bout du Léman

Au cœur de la première «Sour Ale Congregation» à Saignelégier

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Figure de proue des bières artisanales suisses, la Brasserie des Franches-Montagnes organise depuis longtemps divers événements alliant gastronomie, musique et, bien sûr, bières de qualité. Fondée en 1997 à Saignelégier, la BFM n’a eu de cesse de développer des bières typées et originales, en parallèle d’un programme événementiel riche et bien souvent insolite. Le 14 juillet 2018 s’inscrit dans cette lignée, avec un événement inédit baptisé «Saint Bon-Chien & Friends’: 1st Sour Ale Congregation». Continuer la lecture de Au cœur de la première «Sour Ale Congregation» à Saignelégier