Archives de catégorie : Gastronomie

Diversification des bières sans alcool: nous en avons dégusté

Le Regard Libre N° 77 Max Moeschler

La bière sans alcool, caractérisée par l’absence de fermentation du malt, rendant son degré d’alcool inférieur à 0,5%, séduit de plus en plus de Suisses. Se prêtant à merveille dans divers genres de situations, elle traîne néanmoins une réputation de boisson sans intérêt. Son goût y est pour beaucoup. Mais sur ce plan-là, les choses sont en train de changer radicalement. La preuve en dégustation.

Lire l’article (en libre accès)

Les bières triples, patrimoine historique ou triple arnaque?

ARTICLE LONG FORMAT, Max Moeschler | Vous les avez probablement déjà croisées, ces bières puissantes et aromatiques arborant fièrement l’appellation «triple», perçue comme un gage de qualité, de tradition, mais aussi d’expertise et de virilité de son consommateur. Bien que présent dans quasiment tous les bars et magasins de bières et apprécié par beaucoup, le style triple reste passablement nébuleux dans sa définition et prête bien souvent à confusion. S’agit-il de triple fermentation? De trois fois plus de céréales? De houblons? D’alcool? Décorticage d’un style à la fois célèbre et méconnu.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Sommelier suisse de la bière: définition

Bien que reconnu en Suisse depuis plusieurs années déjà, le métier de sommelier de la bière reste encore largement méconnu du grand public. Rien de tel pour y remédier qu’une rencontre houblonnée avec Alain Kaehr, sommelier de la bière à Yverdon-les-Bains.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

La bière acide, bientôt une nouvelle tendance?

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Il y a quelques années déjà, les bières de type Indian Pale Ale se sont imposées comme des incontournables de la scène brassicole et sont maintenant reconnues pour leur caractère et leurs qualités aromatiques, bien que très longtemps boudées par la grande distribution et les établissements, car considérées comme trop amères. Aujourd’hui, un autre type de bières longtemps oublié semble retrouver des couleurs, et pourrait connaître un parcours similaire: les bières acides, ou sour ales.

Lire la chronique (en libre accès)

Ode à la bière

Les vendredis de la microbrasserie – Jonas Follonier

Nulle chronique en ce vendredi, ou plutôt plus qu’une chronique: une ode. Une des différentes formes poétiques possibles de l’éloge, l’ode peut être héroïque, célébrant ainsi des hauts faits, ou anacréontique, pour les sujets familiers. Il semblerait que la bière, si familière, endosse également quelque noble statut. Place donc à une ode hybride en alexandrins.

Lire la chronique

Boire du vin en mangeant? quelle absurdité!

Les vendredis de la microbrasserie – Florent Aymon

On se retrouve cette semaine pour découvrir une nouvelle facette des bières. Cela peut sembler évident d’en boire en guise d’apéro, ou alors en terminant le travail entre collègues. Toutefois, qu’en est-il de transgresser les mœurs en buvant une bière avec une tranche de viande ou, pire, d’associer crème glacée et breuvage à base de malt et de houblon? Menu.

Lire la chronique

La bière artisanale? Un vrai traquenard!

Les vendredis de la microbrasserie – Florent Aymon

On se retrouve après une «pause» estivale bien méritée. Je dis bien pause entre guillemets, puisque l’été est le moment le plus propice à déguster des bières dans les nombreux festivals qui rythment les weekends estivaux. Après la découverte de Festymalt la semaine dernière, je vous refais découvrir une brasserie valaisanne qui porte bien son nom: la Traquenard à Sion.

Lire la chronique

Le FestYmalt a soufflé sa quatrième bougie

Les vendredis de la microbrasserie – Max Moeschler

Depuis ses débuts en 2016, l’association FestYmalt, basée à Yverdon, n’a eu de cesse de promouvoir la scène brassicole suisse, avec l’ambition de combler aussi bien les amateurs confirmés que les néophytes curieux «qui, après cette journée, ne boiront plus jamais une bière de la même façon», annoncent les organisateurs. Retour sur une édition 2019 des plus savoureuses.

Lire la chronique

A la mine!

Les vendredis de la microbrasserie – Florent Aymon

Après avoir découvert la semaine dernière une brasserie qu’il n’y a désormais plus besoin de présenter, nous restons cette semaine en terres vaudoises à Bex. C’est là que se cachait une vraie microbrasserie (500 litres produits par brassin) dénommée «Brasserie de la mine». Aujourd’hui, elle a entamé sa mue à travers un outil de plus en plus utilisé pour les projets personnels, le crowdfunding.

Lire la chronique