Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Toulouse-Lautrec convie la Belle Epoque à la Fondation Gianadda

Toulouse-Lautrec convie la Belle Epoque à la Fondation Gianadda

par Loris S. Musumeci
0 commentaire

Le Regard Libre N° 36 – Loris S. Musumeci

La Fondation Gianadda à Martigny, en Valais, place à l’honneur affiches et estampes d’Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). L’exposition, «Toulouse-Lautrec à La Belle Epoque», offre jusqu’au 10 juin un voyage dans une collection privée, pour savourer picturalement les plaisirs des lupanars de Montmartre et s’asseoir aux divans des cabarets les plus bohèmes.

Il règne une ambiance de joie et d’exubérance parmi les œuvres exposées. Le talent de l’artiste a cependant une histoire plus douloureuse que ses réalisations. S’il a commencé à dessiner, c’est parce que dès son enfance, il a été bousculé par la maladie et les cures qui le forcèrent à l’alitement. Ainsi, pour se passer le temps, le jeune Henri, quasiment nain et consanguin, passait ses journées crayon à la main.

En 1882, Toulouse-Lautrec emménage à Paris pour achever se

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl