Tous les articles par Le Regard Libre

Revue mensuelle, depuis 2014 Pour la culture et le débat d’idées

Le Regard Libre débarque en kiosque aujourd’hui!

Communiqué pour diffusion immédiate – La rédaction

Le Regard Libre débarque aujourd’hui mercredi 1erseptembre dans les kiosques de Suisse romande. La revue souhaite ainsi donner un coup d’accélérateur à son engagement pour la culture et le débat d’idées. Le but? Stimuler la réflexion dans ce coin de pays. Quitte à ce que l’esprit critique soit jugé politiquement incorrect.

Lire la suite du communiqué

«This is Not a Burial, It’s a Resurrection»: quand les morts réveillent les vivants

Les mercredis du cinéma – Alice Bruxelle

Présenté au 15e Festival Cinémas d’Afrique à la Cinémathèque Suisse le 22 août dernier, This is Not a Burial, It’s a Resurrection du lésothien Lemohang Jeremiah Mosese sort en salle ce mercredi 1er septembre 2021. L’actrice sud-africaine Mary Twala y incarne une veuve sauveuse du sacré. Œuvre alliant des problématiques politiques et sociales, mais surtout philosophiques et spirituelles, elle questionne des dualités comme la vie et la mort, la modernité et la tradition ou le christianisme et la spiritualité dans un ensemble subtil et complexe. Lemohang Jeremiah Mosese est en passe d’appartenir à la nouvelle génération du cinéma africain.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

La journée: faire de sa vie une existence

ARTICLE LONG FORMAT, Vinciane Vuilleumier | C’est l’aube d’un nouveau monde et la terre tremble. L’humain s’est emmêlé dans son propre cataclysme et ceux qui ont survécu se débattent dans la toile d’araignée: que doit être demain? On est en Allemagne, 1920. Le roi est tombé, les factions s’enflamment, l’un prend le pouvoir et puis c’est l’autre. L’individu est pièces rapportées, on se déchire et on se reprend comme on peut. Quelle expérience ce doit être, en vérité, de traverser une si violente tempête – le monde ne sera jamais plus comme avant, c’est vrai. L’homme et ses extases, l’homme et ses haines, l’homme et ses chimères – l’homme dans l’entre-deux qui ne peut que perdre pied.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

«Les Fantasmes» stimulent la Foenkinosphobie

Les mercredis du cinéma – Fanny Agostino

Bientôt aussi populaire que les frères Bogdanoff, la fratrie Foenkinos récidive. La thématique «osée» et le casting prolifique de leur nouvelle comédie ne suffiront pas à émoustiller outre la curiosité du spectateur. Effleurant son sujet, ce catalogue de fantasmes sexuels ressemble aux prospectus des supermarchés: un choix de promotions sans once de liberté.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«Septembre éternel» cherche mois de mai particulier

Les bouquins du mardiJonas Follonier

Nous faire vivre le voyage initiatique, parmi les périphéries, d’un libraire français qui ne comprend plus son époque, sous fond de révoltes populaires? C’est un pari réussi – et un Paris nostalgie – avec Septembre éternel, roman d’un homme de gauche qui – on le sent à travers la narration – a choisi de ne plus être de gauche précisément parce qu’il l’est et qu’elle ne l’est plus vraiment.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Rencontre sur papier au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel

ARTICLE LONG FORMAT, Aude Robert-Tissot | A la genèse d’une exposition collective se cache bien souvent une rencontre. Alors qu’elle séjourne de manière générale entre le commissaire de l’exposition et les artistes, ou du moins avec leur travail, parfois, la rencontre, la vraie, demeure entre les artistes invités. A la vue d’une des œuvres exposées au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel, une intuition émerge: la rencontre entre deux artistes se distingue des autres; elle semble individuante.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Baron de la drogue à 19 ans, il raconte son histoire sur Netflix

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Plus de 900 kilos de drogue en tous genres: c’est ce qu’a vendu en quatorze mois l’Allemand Maximilian Schmidt pour la somme de 4,1 millions d’euros avant de se faire arrêter par la police. Tout se passait depuis sa chambre d’ado. Lui, la police et quelques autres interlocuteurs témoignent sur son histoire abracadabrante dans un documentaire Netflix sorti ce 3 août.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Hegel, chantre d’un Etat autoritaire… ou libéral ?

Chaque mois, Le Regard Libre vous propose la présentation d’un philosophe dont la pensée s’avère différente, voire à l’opposé, des clichés qui circulent à son sujet. L’historien Olivier Meuwly ouvre le bal en défendant l’idée que Georg Wilhelm Friedrich Hegel n’est pas le partisan d’un Etat autoritaire. Bien au contraire, notre rédacteur invité repère certains fondements théoriques du libéralisme au cœur du système hégélien. La démocratie directe elle-même n’est pas étrangère à la vision de l’Allemand selon l’historien.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Pleurez de rire avec «Space Jam: nouvelle ère»

Les mercredis du cinéma – Ivan Garcia

Vingt-cinq ans après le premier opus, Space Jam fait son grand retour. Cette fois-ci, le basketteur LeBron James sollicite l’aide de Bugs Bunny et des Tunes pour sauver son fils. Un film délicieusement drôle qui nous renvoie en enfance.

Lire la suite de la critique (en libre accès)