Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Vincent Peillon: «L’école doit assumer sa fonction morale»
France

Interview

Vincent Peillon: «L’école doit assumer sa fonction morale»

par Matthieu Levivier
0 commentaire
Vincent Peillon

L’école cristallise beaucoup de débats. Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale de 2012 à 2014 sous la présidence de François Hollande, détaille sa vision de cette institution importante de la République – vision qui a fait l’objet de vives critiques.

Agrégé de philosophie, cadre dirigeant du Parti socialiste français, admirateur lucide des grands républicains de la Troisième République imprégné de la tradition libérale française, Vincent Peillon connaît bien la philosophie et l’histoire. Son expérience du terrain, comme enseignant, lui permet d’allier théorie et pratique. Elle lui fait dire également que l’école française est trop peu connue, même de ses propres responsables politiques. Pour lui, elle a un rôle instructif, mais aussi politique, moral ou encore pratique.

Le Regard Libre: Le tableau actuel de l’école française n’est

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl