Archives par mot-clé : extrême gauche

Un nouvel antisémitisme au double visage

Le Regard Libre N° 38 – Jonas Follonier

«Dans le populaire 19e arrondissement de Paris, les juifs en font l’amer constat: leur vie quotidienne a bien changé.» Voilà comment débute le nouveau reportage de l’hebdomadaire français Le Point, publié le 6 avril dernier, très instructif sur ce phénomène plus que préoccupant. L’antisémitisme, perpétuelle plaie qui n’en finira pas de souiller l’histoire de l’humanité, est bien vivant, et son nouveau visage est double: islamique et d’extrême gauche.

Continuer la lecture de Un nouvel antisémitisme au double visage

Publicités

François Mitterrand, prince de l’ambiguité

Le Regard Libre N° 26 – Nicolas Jutzet

La vie du Charentais de la Nièvre est assurément romanesque, faite d’intrigues et de manœuvres machiavéliques. Il laisse une image brumeuse, avec des zones d’ombres vite oubliées par ceux qui, aujourd’hui encore, parviennent à s’enorgueillir d’être mitterrandistes. Une constante apparaît : son action est inlassablement guidée par une soif de pouvoir qui finira par le voir triompher de la mort. Clairement, la politique prime sur l’idéologie ; il n’a pas l’esprit de système. Bien souvent chez lui, la fin justifie les moyens.

Mitterrand ne serait pas Mitterrand si son parcours n’était que manigance et coup bas. Cet homme fit preuve de bravoure et d’éloquence, n’hésitant pas à affronter le peuple ou l’opposition quand l’intérêt supérieur de la France semblait le mériter. Un courage qui fait aujourd’hui défaut à ceux qu’il présupposait comme insignifiants en affirmant : « Je suis le dernier des grands présidents. Après moi, il n’y aura plus que des financiers et des comptables ». Il importe de tordre le cou à cette allégation. En effet, Valéry Giscard d’Estaing, son prédécesseur, était déjà ce qu’on peut appeler un comptable-financier qui, en plus d’autres qualités reconnues, excellait dans les domaines de l’économie et des finances qui suscitent au mieux le mépris dans l’esprit de son successeur. Continuer la lecture de François Mitterrand, prince de l’ambiguité