Archives par mot-clé : juifs

Yann Moix, Mehdi Meklat: les similitudes

Article inédit – Antoine Menusier L’antisémitisme est combattu presque partout dans le monde. Particulièrement en France, où il est associé à la collaboration. Personne ne se dit antisémite. Même ceux qui tiennent des propos de cette nature. Il s’agit d’un tabou, en proportion de l’horreur que fut la destruction des juifs d’Europe, la Shoah. L’antisémite, … Continuer la lecture de Yann Moix, Mehdi Meklat: les similitudes

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«Family Business», une série Netflix (d)étonnante

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Disponible sur Netflix, la nouvelle série française Family Business est à la fois très efficace et maladroite. Forte d’une distribution impressionnante (Gérard Darmon, Julia Piaton, Liliane Rovère), elle souffre d’un infantilisme inattendu. Verdict.

Lire la critique

Besoin de bougies pour le vingt-cinquième anniversaire de La Liste de Schindler

Le Regard Libre N° 48 – Loris S. Musumeci

Vingt-cinq ans qu’est sorti dans les salles un film qui a marqué l’histoire du cinéma et le regard porté sur la Shoah. La Liste de Schindler a fait pleurer le public par sa musique mélancolique et ses plans inoubliables. Retour sur ce monument tragique qui n’a pas pris une ride.

Lire l’article

Un nouvel antisémitisme au double visage

Le Regard Libre N° 38 – Jonas Follonier

«Dans le populaire 19e arrondissement de Paris, les juifs en font l’amer constat: leur vie quotidienne a bien changé.» Voilà comment débute le nouveau reportage de l’hebdomadaire français Le Point, publié le 6 avril dernier, très instructif sur ce phénomène plus que préoccupant. L’antisémitisme, perpétuelle plaie qui n’en finira pas de souiller l’histoire de l’humanité, est bien vivant, et son nouveau visage est double: islamique et d’extrême gauche.

Continuer la lecture de Un nouvel antisémitisme au double visage

Les absurdités de Vincent Peillon, candidat à la primaire du PS

Regard sur l’actualité – Jonas Follonier

Quelle infinie déception ai-je ressenti ces derniers jours en découvrant dans la presse certains propos dont on n’aurait jamais soupçonné qu’ils puissent être prononcés par un candidat à la primaire du PS réputé intellectuel. Vincent Peillon, qui se démarquait de ses amis concurrents par sa formation de philosophe et son étoffe de républicain passionné, semble être tombé vraiment bas.

Sa première erreur fut celle commise sur le plateau de France 2 mardi dernier. Le candidat à la primaire de la gauche a déclaré: «Certains veulent utiliser la laïcité, ça a déjà été fait par le passé, contre certaines catégories de population. C’était il y a quarante ans (sic) les juifs à qui on mettait une étoile jaune, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans».

Il y a là une triple méprise. Tout d’abord, il y a quarante ans, les juifs ne portaient pas d’étoile jaune. Vincent Peillon a sans doute voulu parler des années 40, mais n’est-ce pas là une approximation totalement scandaleuse pour une personne prétendant à la Présidence de la République? Ensuite, ce que veut véhiculer l’agrégé de philosophie à travers cette phrase relève d’une absurdité déroutante: rappelons tout de même qu’il n’y avait pas de djihad juif à cette époque et qu’il n’y en a jamais eu. Enfin, la laïcité n’a jamais constitué la justification de l’horreur antisémite du XXe siècle.

Continuer la lecture de Les absurdités de Vincent Peillon, candidat à la primaire du PS