Archives par mot-clé : pédagogie

Yuval Noah Harari: l’historien des disruptions du temps présent

Le Regard Libre N° 46 – Diego Taboada

Après le succès de ses deux précédents livres Sapiens et Homo Deus qui exploraient le temps long de l’humanité (son passé dans le premier et l’avenir pour le suivant), l’historien israélien Yuval Noah Harari survole cette-fois ci les enjeux de l’immédiat. 21 leçons pour le XXIe siècle tente de cibler les défis actuels et d’y apporter des réponses. De la disruption technologique et l’intelligence artificielle à la fragilité des démocraties libérales en passant par la crise écologique, chacun de ces thèmes est traité au fil des vingt-et-un chapitres. L’auteur se livre ici à un exercice de pédagogie rafraîchissant, assumant le rôle de vulgarisation que trop de scientifiques et de penseurs ont abandonné.

Lire l’article

Les Editions Plumes d’Aujourd’hui « pour l’adulte que sera l’enfant d’aujourd’hui » – Rencontre avec Nathalie Jensen et Sophie Mastelinck

Le Regard Libre N° 38 – Loris S. Musumeci

La littérature de jeunesse, épisode 1/2

La première maison d’édition fribourgeoise pour la jeunesse, c’est ici ! Les Editions Plumes d’Aujourd’hui comptent déjà dans leur collection quatre ouvrages. Elles sont portées par Nathalie Jensen et Sophie Mastelinck, deux femmes passionnées et exigeantes en qualité. L’une est auteur, l’autre est éditrice. Leur collaboration promet encore de beaux livres à venir pour les petits et les grands.

Continuer la lecture de Les Editions Plumes d’Aujourd’hui « pour l’adulte que sera l’enfant d’aujourd’hui » – Rencontre avec Nathalie Jensen et Sophie Mastelinck

« Coco », une touchante ode à la famille

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Qu’est-ce qu’on va pouvoir faire de ce garçon ? »

Miguel Rivera est un enfant de la petite ville mexicaine Santa Cecilia. Il en porte en lui un fort sentiment familial. A l’approche de l’incontournable Dia de los Muertos – la Fête des Morts – tout a été préparé pour réserver aux ancêtres Rivera un bon retour annuel, par des offrandes et l’exposition de la photographie de chacun de ses membres défunts sur l’autel de la maison.

Seule une figure ne trône pas en effigie : celle du père de Mama Coco, l’arrière-arrière-grand-mère et confidente de Miguel. Le mystérieux personnage aurait abandonné sa famille pour suivre son destin : la musique. Considéré comme maudit, la musique elle-même a été complètement bannie et haïe par la famille. Et pourtant, le jeune garçon ne rêve que de devenir musicien. Secrètement.

Continuer la lecture de « Coco », une touchante ode à la famille