Archives par mot-clé : thriller psychologique

« Piercing » : un bijou cinématographique transperçant

Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) – Virginia Eufemi

Le jeune réalisateur américain Nicolas Pesce revient, après le film d’horreur The eyes of my mother en 2016, avec une adaptation de la nouvelle Piercing (1994) de l’écrivain japonais Ryu Murakami. Présenté en compétition internationale lors de cette dix-huitième édition du NIFFF, Piercing est un bijou cinématographique, un thriller psychologique aux allures de comédie.

Continuer la lecture de « Piercing » : un bijou cinématographique transperçant

« Carnivores » : il eût fallu mâcher un peu plus

Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) – Hélène Lavoyer

Il y a Mona (Leïla Bekhti). Dans l’ombre, elle continue avec détermination et courage son chemin à la poursuite d’un grand rêve : devenir comédienne. Mais il y a Sam (Zita Hanrot), aussi, sa sœur cadette qui un jour, par hasard, se voit propulsée sur le tournage d’un réalisateur de renom. Puisque les rôles lui passent sous le nez et qu’elle n’a plus d’argent, Mona emménage, pour quelque temps seulement, dans l’appartement de sa sœur et de son mari (Bastien Bouillon), où ils vivent avec leur enfant. Continuer la lecture de « Carnivores » : il eût fallu mâcher un peu plus

« Eva »

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Eva est la seconde adaptation cinématographique d’un roman noir écrit par l’auteur britannique James Chase et sorti en 1945. L’ouvrage avait déjà été porté à l’écran par Joseph Losey en 1962, avec Jeanne Moreau dans le rôle de la protagoniste. Cette fois, c’est le réalisateur français Benoît Jacquod qui s’est lancé le défi de ce que lui-même ne considère pas comme une véritable adaptation, ne s’étant basé que sur ses souvenirs de lecture comme point de départ du scénario.

Continuer la lecture de « Eva »

Roman Polanski – « D’après une histoire vraie »

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Certains films nécessitent un vers pour être commentés et résumés. Parce qu’ils laissent dubitatif. Parce qu’ils laissent l’étrange sensation d’une œuvre incomplète.

C’est bien l’impression dominante à la sortie du film D’après une histoire vraie de Roman Polanski, librement adapté du roman de Delphine de Vigan. La bande-annonce intriguait. Le résultat final ne satisfait qu’à moitié. C’est l’histoire de Delphine, auteur d’un roman à succès, qui est interprétée par Emmanuelle Seigner. Elle n’arrive plus à écrire et rencontre dans ce moment de doute profond une femme forte, séduisante mais aussi manipulatrice, l’actrice Eva Green. D’abord Elle, puisque c’est son surnom, est réelle et puis la confusion gagne autant Delphine que le spectateur.

« Un livre de plus et je me fends en deux »

Continuer la lecture de Roman Polanski – « D’après une histoire vraie »